Voir, toucher, lire…

Conjuguant à la fois matières, volumes, textes… le livre d’artiste est souvent difficile à circonscrire. Il se donne à voir, à lire, à toucher ; il est œuvre plastique, littéraire, graphique ; et trouve sa place aussi bien chez des collectionneurs, dans des galeries, que sur les rayonnages de certaines bibliothèques qui l’intègrent à leurs collections. Pour mieux cerner cet objet singulier, le BBF a rencontré Luc Brévart, artiste plasticien et directeur des Ateliers de la Halle, qui a cofondé en 1996 la Biennale internationale du livre d’artiste d’Arras.