La loi LRU a 5 ans

Trois ans après un précédent article dans le BBF, Christophe Péralès, directeur du SCD de l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, présente l’impact de la loi LRU sur son service aussi bien en termes politiques (positionnement institutionnel) qu’en termes budgétaires : après une période favorable de mutualisation des coûts avec les laboratoires, la situation se tend, en raison des contraintes budgétaires croissantes de l’université. La documentation servira-t-elle de variable d’ajustement ? L’article se termine sur un appel à repenser la pédagogie, en s’inspirant de modèles anglo-saxons.