L'opposition millénaire archives/bibliothèques a-t-elle toujours un sens à l'ère du numérique ?

Cet article analyse les relations, autrefois claires et binaires entre archives et bibliothèques, puis l'irruption d'un troisième larron, la documentation. Il s'interroge sur les conséquences du séisme numérique dans la production de documents, leur statut, leur masse, leur organisation et sur l'évolution du cycle de vie de l'information. Il conclut sur la permanence, malgré l'évolution technique et sociale, d'une dualité de finalité et d'objectifs entre bibliothèques et archives.