Les bibliothèques se cachent pour mourir

À l’heure où l’information devient accessible à tous et de partout, la bibliothèque apparaît comme une institution menacée. Malgré les refrains optimistes de ses défenseurs, elle peine désormais à convaincre de son utilité et de son bien-fondé. Alors même qu’elle n’a jamais réussi à imposer sa mission de médiation et sa fonction sociale, l’irruption du numérique vient la remettre en cause dans son cœur de métier, la fonction documentaire. Quand les bibliothécaires eux-mêmes ne sont pas assurés de leur survie, qui reste-t-il pour défendre la bibliothèque contre la perte de sens et les coupes budgétaires ?