Bibliothèque minimale ou bibliothèque augmentée?

On entendra par « minimale », non pas une petite bibliothèque mais une bibliothèque détournée et déformée par ses lecteurs au point qu’on s’interroge : est-ce encore une bibliothèque ? Cette interrogation renvoie à la définition de la bibliothèque et à son évolution. Y a-t-il une limite qu’il ne faut pas franchir, au-delà de laquelle on ne pourrait plus parler de bibliothèque mais d’un autre équipement, comme une mue qui se serait produite et qui imperceptiblement nous aurait conduits à observer dès aujourd’hui des équipements d’une autre nature ? Peut-être. Doit-on en avoir peur ?