Le projet scientifique et culturel de l’Inguimbertine

Le décret du 7 juillet 2010 relatif au concours particulier de la dotation générale de décentralisation (DGD) et sa circulaire d’application du 17 février 2011 introduisent un élément d’importance concernant les demandes de financement pour la construction de bibliothèques. À l’instar de l’obligation en vigueur dans les musées depuis la loi de 2002, ces nouvelles dispositions réglementaires imposent désormais aux directeurs de bibliothèques la rédaction d’un projet scientifique et culturel. Outil de gouvernance et de pilotage, ce texte signale les spécificités de l’établissement en le situant dans son bassin de vie. Ce document détermine ainsi les axes stratégiques de fonctionnement et la vocation de l’institution par rapport à ses destinataires d’aujourd’hui et de demain. Cette évolution a été initiée par l’exemple du projet de l’Inguimbertine de Carpentras. Les caractéristiques et les enjeux d’une telle réflexion pour l’avenir des bibliothèques sont exposés dans cet article.