Pour des bibliothèques engagées dans la diffusion des savoirs de l’université

Les bibliothèques universitaires disposent aujourd’hui de facteurs favorables pour jouer un rôle majeur en matière de diffusion des savoirs : le développement du numérique, bien entendu, et le développement parallèle du mouvement pour le libre accès à l’information scientifique sont autant d’opportunités offertes aux bibliothèques universitaires d’occuper une place centrale dans la diffusion des connaissances, en assumant un rôle d’« éditeur ». La création de services « virtuels » liés à la diffusion des savoirs produits par l’université (archives ouvertes des publications, thèses et cours en ligne) peut être également l’occasion de valoriser la bibliothèque « comme lieu », d’y implanter de nouvelles activités et d’en faire un véritable espace d’échanges entre tous les acteurs du savoir, favorisant activement la construction des connaissances. L’expérience menée à l’Institut national polytechnique de Toulouse montre comment la mise en place d’entrepôts d’archives ouvertes, et l’organisation d’une gestion déconcentrée de ces services, permet de créer dans les bibliothèques de nouvelles fonctions, contribuant ainsi à les mettre au cœur du processus pédagogique et de recherche.