Plus elles se répandent, plus les bibliothèques deviennent centrales

L'auteur propose, quant à la place des bibliothèques dans le monde du savoir, cinq thèses sur la « machine bibliothèque », « sphère dont le centre est partout et la circonférence nulle part ». Pour lui, la bibliothèque est de plus en plus matérielle et de moins en moins virtuelle, où le livre, cependant, perd rapidement sa prééminence. Elle est plus importante que jamais, et les bibliothécaires et les formateurs doivent apprendre et dispenser des savoirs nouveaux, qui n'ont plus rien à voir avec le monde « d'avant ».