El último lector

Dans le roman de l’auteur mexicain David Toscana, intitulé El ùltimo lector, un personnage de bibliothécaire pense que toutes les réponses sont dans les livres. Dès lors, on peut utiliser la bibliothèque comme un refuge, ainsi à la bibliothèque de Punta Delgada, dans l’archipel des Açores, « ultramoderne, pimpante voisine d’une vieille église baroque ». Les « nomenclatures énigmatiques » ne préviennent pas la fréquentation assidue de la bibliothèque, « lieu du plaisir gratuit, dégagé de toute forme d’injonction, exonéré de toute obligation, lieu de l’affranchissement ».