L’art contemporain a-t-il sa place en bibliothèque publique ?

Pourquoi les bibliothèques auraient-elles un rôle spécifique à jouer, aux côtés des musées et des galeries d’art, dans la diffusion de l’art contemporain ? Le projet des artothèques, né dans les années 1960, est une réponse à cette question : les bibliothèques publiques rendent possible l’appropriation par tous de l’art contemporain, art souvent méconnu et incompris. Mais, aujourd’hui, prêter des œuvres d’art ne suffit plus : le nouveau défi est de soutenir activement la création du patrimoine de demain, à travers l’expérimentation, la production et la médiation.