La collection, miroir de l’âme

Quels rôles jouent aujourd’hui les collections éditoriales ? Quelle est leur place dans un contexte de surproduction éditoriale, caractérisé lui-même par l’inflation du nombre de collections et, simultanément, par leur relatif effacement ? Nées avec la figure moderne de l’éditeur, en quoi demeureraient-elles aujourd’hui le plus fidèle miroir de son âme ?