Faut-il encore construire des bibliothèques publiques ?

Les signes positifs d'un intérêt renouvelé des élus pour la lecture publique sont nombreux : construction de nombreuses bibliothèques, présence au programme d'un grand nombre d'équipes municipales, prise de compétence intercommunale, intérêt plus affirmé des départements. Pourtant, des inquiétudes et des interrogations, liées à la stagnation ou à l'effritement des publics, aux pratiques nouvelles révélées par des enquêtes, aux questionnements de certains chercheurs, se font jour. L'irruption du numérique, qui touche la société tout entière, y compris la politique, pose de manière décisive la question du devenir des bibliothèques, et les élus ne peuvent donc que s'y intéresser. Ils le font le plus souvent de manière positive, en ouvrant les bibliothèques à son utilisation, en cherchant à s'appuyer sur ses aspects positifs, en réévaluant leurs missions.