Le rapport Vandevoorde, un rapport pour rien ?

Commandé pendant la présidence de Valéry Giscard d’Estaing pour faire oublier l’abandon d’un avant-projet de loi sur les bibliothèques, remis juste après l’élection de François Mitterrand en 1981, le rapport Vandevoorde sur « Les bibliothèques en France » n’a pas été suivi d’effets mais a eu une influence souterraine. À la fois étude approfondie et complète sur les bibliothèques françaises, définition d’une politique de lecture publique argumentée face au désengagement de l’État et définition du rôle de la jeune Direction du livre, ce rapport été publié et a trouvé un lectorat.