« Où sont les romans qui racontent des problèmes ? » : classer autrement les romans pour les jeunes

Pourquoi ne pas classer les romans pour les jeunes par thème plutôt que par ordre alphabétique ? À travers trois exemples actuels de bibliothèques ayant adopté ce classement qui semble largement correspondre aux besoins des jeunes lecteurs, l’auteur montre ses avantages – accès plus direct et facile au livre, augmentation des prêts, etc. –, en particulier dans le cas d’un double classement (par auteurs et par thèmes). Certes, il requiert du temps, de la souplesse et de l’évolutivité de la part des bibliothécaires, mais de nombreuses pistes sont à explorer pour aller encore plus loin, pour rendre le choix plus inventif et ludique.