Les bibliothèques en prison

Après avoir présenté le fonctionnement de l’administration pénitentiaire et les missions des Spip (services pénitentiaires d’insertion et de probation) ainsi que la politique concertée des ministères de la Culture et de la Justice – notamment dans les protocoles et circulaires interministériels qui la définissent –, cet article propose, à partir des résultats d’un questionnaire de 2007, un état des lieux des bibliothèques en prison, mis en perspective avec les recommandations institutionnelles. Il met ainsi en relief les objectifs à atteindre, en termes de modernisation, de professionnalisation et de partenariats, pour renforcer de manière durable leur fragile légitimité.