Le bibliothécaire est-il un médiateur ?

Les bibliothécaires, comme de nombreux professionnels, se déclarent de plus en plus volontiers « médiateurs ». Notion ambiguë et hétérogène, la médiation recouvre différentes conceptions, parmi lesquelles la conception hédoniste (susciter le plaisir de lire), la médiation de validation (de documents), d’animation, ou encore une conception instrumentale qui rassemblerait les activités traditionnelles d’un bibliothécaire. L’auteur de l’article privilégie quant à lui une conception de la médiation comme moteur de désir mais, au recours à la notion de médiation, préfère une réflexion sur celle d’accompagnement.