Bibliothèques et architectes

L’exemple de la revue L’Architecture d’aujourd’hui (AA) est révélateur de la conception qu’ont les architectes des bibliothèques, auxquelles elle témoigne un intérêt inégal. L’image des bibliothèques y est celle de l’immobilisme, voire de l’ennui. Si la construction de la Bibliothèque nationale de France a amorcé un lent changement, les architectes s’appuient toujours sur le manque de programme, réel ou supposé, des bibliothèques pour privilégier les considérations architecturales, esthétiques et urbanistiques au détriment des considérations bibliothéconomiques et fonctionnelles.