Mort et transfiguration du droit d'auteur ?

L'histoire du droit d'auteur est marquée par l'affrontement de deux modèles, l'un fondé sur la propriété privée et l'autre sur le contrat social. L'essor des nouvelles techniques de l'information et de la communication a exacerbé cet antagonisme, dans un contexte d'industrialisation, de commercialisation et de mondialisation croissantes du secteur culturel. Aujourd'hui, la protection économique des oeuvres ne cesse de gagner du terrain. En réaction, la tentation de la socialisation du droit d'auteur traduit la montée en puissance des consommateurs.