Les cadist

En 1983, le ministère des Universités créa les premiers centres d'acquisition et de diffusion de l'information scientifique et technique afin de poser les bases d'une carte documentaire nationale en donnant à des bibliothèques de référence des moyens supplémentaires pour constituer des pôles documentaires d'excellence au service de la recherche. Le dispositif fut évalué en 2002 grâce à deux enquêtes qui ont réaffirmé la légitimité d'un réseau de bibliothèques de référence et de recours. Les bibliothèques Cadist sont appelées aujourd'hui à assurer trois types de missions : acquisition et diffusion ; animation d'un réseau disciplinaire ; services à valeur ajoutée.