Les politiques de lecture publique au Brésil

Si le taux de scolarisation atteint près de 100 % des jeunes de 7 à 14 ans, le Brésil connaît un fort taux d'analphabétisme des adultes. Faute de bibliothèques, encore peu nombreuses et mal dotées, le ministère de l'Éducation a lancé en 2001 un programme visant à distribuer le livre directement aux élèves. Cependant, une véritable politique du livre et de la lecture se met en place à partir d'une expérience locale : le Brésil s'est doté en 2003 d'une « loi du livre », et un Plan national du livre et de la lecture devrait entrer en vigueur en 2005. Un encadré expose le programme Mala do Livro - Bibliotecas domiciliares mis en oeuvre à Brasilia à partir de 1990.