Les bibliothèques publiques et la Révolution tranquille au Québec

Au Québec, la méfiance à l'égard du livre, inspirée par le clergé catholique, vient de loin. Au début des années 1960, il y avait très peu de bibliothèques publiques, le niveau de scolarisation était faible et l'édition balbutiante. L'avènement de la Révolution tranquille en 1960 favorisa, entre autres, le développement d'un réseau de bibliothèques publiques, mais la politique du livre et de la lecture proprement dite ne fut lancée qu'en 1998. L'auteur de l'article propose un bilan en demi-teinte de son action.