Le patrimoine, une valeur d'avenir ?

Vingt ans après les travaux de la commission Desgraves initiés par Jean Gattegno, le patrimoine est toujours perçu comme un objet figé dont la finalité est la conservation et non l'usage, en opposition avec la lecture publique. Refusant cet antagonisme, l'auteur de l'article affirme qu'il n'est pas seulement un héritage du passé, mais aussi une construction permanente à laquelle l'usager peut être associé.