Bibliothèque et autodidaxie

Notre époque dominée par le pédagogisme et la scolarisation pourrait avoir relégué l'autodidaxie dans un passé révolu. Pourtant, il semble au contraire que l'auto-apprentissage volontaire persiste à la fois comme moyen de promotion sociale et comme support à une culture libre et illégitime. Les bibliothèques ne peuvent manquer d'être concernées par ces évolutions qui supposent qu'elles interrogent leurs pratiques professionnelles face à ce rapport différent au savoir et qu'elles opèrent plus fondamentalement un renversement de perspective heuristique.