Vers un paysage intercommunal

Le dispositif enclenché autour d'un ensemble législatif sur l'aménagement du territoire - loi Pasqua du 4 février 1995, loi Voynet du 25 juin 1999 et loi Chevènement du 12 juillet 1999 -, participe au mouvement de décentralisation visant la solidarité entre les territoires et une action publique ouverte aux partenariats, dans une logique de besoins des territoires. Moins de concurrence, plus de solidarité entre les communes, un nouveau paysage intercommunal se dessine vers une qualité de vie et une cohésion sociale sur le territoire.