Quels fondements pour une politique de conservation ?

La conservation des biens culturels est progressivement passée de la sphère privée au domaine public; aujourd'hui, l'intervention « citoyenne » vient parfois interpeller les décideurs et les experts. Dès lors, toute politique de conservation doit, parallèlement à la mise en oeuvre de procédures spécifiques, se donner les moyens d'une « restitution » qui trouve un juste équilibre entre l'affirmation de la singularité et de l'exemplarité du bien protégé et sa réappropriation par le plus grand nombre.