Pour une nouvelle encyclopédie

Le savoir humain ne s'est développé qu'en s'externalisant dans l'écriture et des objets matériels. Dès lors se pose la question de sa totalisation et de son accessibilité, c'est-à-dire la question de ce qui deviendra à la Renaissance, l'Encyclopédie. L'accès à la numérisation rend obsolète l'objet « encyclopédie » traditionnel.