Vers une métalecture

Après cinq siècles d'expansion, l'ordre du Livre s'achève. Le codex, cette capsule stable, fiable et réitérable, perd sa position centrale. Il ne régule plus la constitution et la circulation d'un savoir partageable, à l'interface du for intérieur et de l'espace public. Par contre, en s'inscrivant dans le continuum numérique, la textualité prolifère de plus belle et sÕenrichit de nouvelles modalités. Désancré de son support physique et de ses lieux de socialisation, l'acte même de lire devient le fil rouge d'une nouvelle économie-politique au sens où la définition de l'espace public fait problème.