Gérer l'emploi public

Au moment où se multiplient les attaques contre les supposés privilèges de leurs agents, nos fonctions publiques doivent poursuivre un profond travail de rénovation. Les contraintes fortes qui pèsent sur les finances publiques, l'irruption de la décentralisation, tout comme le rejet par les agents d'une organisation pyramidale déresponsabilisante sont, en effet, autant de facteurs qui obligent à la modernisation. S'agissant des personnels, il ne peut y avoir de modernisation sans une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ; celle-ci ne peut se faire que dans le respect du statut des fonctionnaires, inséparable de la notion même de service public.