Politique de préservation et de restauration à la Bibliothèque de France

La Bibliothèque de France devra prêter davantage et plus vite que ne le faisait la Bibliothèque nationale dont elle hérite. Aussi doit-elle être très exigeante en matière de conservation. L'innovation sera le caractère méthodique, « industriel », de toutes les opérations de maintenance, dont le déménagement sera l'amorce réelle. Le futur site de Tolbiac doit respecter des conditions de température, d'hygrométrie et de sécurité incendie optima. Il est par ailleurs prévu une reproduction des documents à très grande échelle, ainsi qu'un examen annuel minutieux qui les orientera vers une dizaine de « chaînes de traitement ». Ces opérations requièrent la formation de l'ensemble du personnel.