Une heureuse complémentarité

Une convention signée en 1902 par le maire de Clermont-Ferrand, le recteur et le ministre de l'Instruction publique a permis la mise en commun dans un même bâtiment et sous l'autorité du bibliothécaire universitaire des richesses de la BM et du fonds plus récent de la BU. Cette structure fréquente dans les bibliothèques allemandes est unique en France. La coopération BM-BU, si souhaitable dans une ville moyenne, est ici pleinement réalisée. C'est dans cette voie que la bibliotèque a continué à se développer par la création de centres de recherche, municipaux par leur fonds, universitaires par leurs directions : le centre Henri Pourrat et le centre international Blaise Pascal. Elle a été également à l'origine de la coopération entre les BU et les bibliothèques des UFR par son service des bibliothèques de départements des UFR de lettres et sciences humaines mis en place dès 1966, la création d'une cellule de rationalisation en 1976 et toutes les activités orientées dans les sections vers la réalisation de catalogues et autres oeuvres collectives.