Nouveau... Vous avez dit nouveau ?

Si la grande majorité des bibliothécaires s'accorde à reconnaître la nécessité d'un changement, l'expression " nouveau métier " cache souvent plus une crise d'identité qu'une véritable mutation, laquelle supposerait une restructuration globale du processus d'organisation et de production des bibliothèques. De nouvelles procédures s'imposent : travailler avec les autres, en tirant profit des ressources existant ailleurs, mais aussi adapter les qualifications non seulement au maniement de technologies nouvelles, mais aussi aux objectifs poursuivis à travers leur introduction. Dans un système technique en continuelle évolution, la formation professionnelle de l'individu doit céder la place à une éducation permanente axée sur la valorisation du savoir.