Le Système CAPAR

La première phase du plan d'automatisation des bibliothèques publié en I97I comporte la constitution d'un réseau de catalogage dont le système CAPAR (ou catalogage partagé) est un des éléments essentiels. Ce système doit diminuer les charges de catalogage de chacun des participants d'une part et d'autre part permettre la localisation des documents. Ces deux fonctions de catalogage et de localisation s'exercent sur quatre types de notices : les notices CANAC (ou catalogage national centralisé), les notices CBU (ou Contrôle Bibliographique Universel, reçues dans le cadre des échanges de données bibliographiques nationales) et enfin les notices signalétiques et en cours. Chaque utilisateur du CAPAR a la responsabilité d'enrichir les informations du système à la fois quant à la qualité catalographique des notices existantes et quant à la localisation des documents.