Les Chartistes et les bibliothèques

Fondée le 22 février 1821 pour porter remède à la situation inquiétante des archives et des bibliothèques négligées depuis le début de la période révolutionnaire, l'École des Chartes voit son orientation définie par l'Ordonnance du 31 décembre 1846 qui la régit encore pour l'essentiel. Les chartistes qui avaient vocation à servir dans les bibliothèques ne s'y imposèrent que dans le dernier quart du xixe siècle. Certains tel Léopold Delisle contribuèrent grandement au renouveau des bibliothèques françaises. Toujours formés à l'analyse et à l'interprétation des documents, les chartistes se trouvent depuis I968 initiés aux techniques d'exploitation massive des textes et suivent depuis 1970 des cycles de conférences destinées à élargir le champ de leur investigation.