La Conférence de Londres sur la classification

Les classifications spéciales élaborées par le « Classification research group » ont posé le problème du traitement des disciplines marginales. Le C.R.G., avec l'appui financier de l'OTAN, a décidé de mettre à l'étude une théorie pour une nouvelle classification générale. Un groupe d'experts s'est réuni les 20 et 21 juin 1963 pour en définir les grandes lignes. La nouvelle classification s'attacherait d'abord aux « champs d'activité organisés » pour lesquels elle donnerait des listes de « facettes » se succédant selon leur espèce et selon la théorie des « niveaux d'organisation » ainsi que des règles permettant de combiner ces diverses « facettes ». Cette classification devrait pouvoir être, par la suite, étendue aux sujets spécialisés