entête
entête

La bibliothèque, une affaire publique

Dans une lettre ouverte, l’Association des bibliothécaires de France s’est adressée aux candidats aux élections municipales des 23 et 30 mars prochains. Soulignant que la bibliothèque était « une affaire publique », elle leur a demandé de faire de ces établissements une composante de leur politique.

L’ABF a notamment déclaré que face aux enjeux actuels de la société, la bibliothèque, capable de fidéliser une partie de la population d’un territoire et « de rendre des services au plus grand nombre », était un « échelon fondamental pour l’égalité territoriale, la citoyenneté et le développement économique du territoire ». « Outil majeur de la politique culturelle de la ville »,  elle est également pour l’Association des bibliothécaires de France un « des garants de la cohésion sociale » et « un élément clé, concret et visible pour les citoyens ».

Souhaitant une vraie implication de la part des politiques pour que la bibliothèque puisse « mener à bien ses missions », l’ABF demande de vrais engagements aux candidats et notamment « des moyens humains, techniques et financiers nécessaires à son bon fonctionnement ».


 

Ajouter un commentaire