entête
entête

L'ABF alerte sur le dispositif PNB

Dans un communiqué, l’Association des bibliothécaires de France s’interroge quant au Prêt numérique en bibliothèque (PNB) et demande des évaluations qualitatives ainsi qu’un bilan objectif du dispositif.

Regrettant que ce qui devait « être au départ un test réalisé à huis clos avec quelques bibliothèques » soit devenu une «  véritable "offre"», l’ABF souligne que PNB est « devenu le seul système en matière de livres numériques recommandé par le ministère de la Culture et de la Communication (MCC) ». Or, ce choix « entre en contradiction avec les Accords interprofessionnels du 8 décembre 2014 signés lors des Assises des bibliothèques qui appelaient à une diversité des modèles du livre numériques en bibliothèque et à la non-exclusivité des offres du type PNB ».

L’ABF rappelle également que ce sont des bibliothèques « d’immenses collectivités dont Montpellier, Grenoble, Paris qui ont suffisamment de ressources financières » pour y accéder qui participent au dispositif. Pour l’Association, cela engendre « une inégalité d'accès à la lecture pour les usagers sur l'ensemble du territoire français ». L’ABF alerte ainsi « le MCC quant au risque de fracture territoriale que risque de provoquer PNB à l'échelle du territoire ».

L’ABF invite donc le MCC « à plus de transparence sur PNB » et à « diligenter une véritable étude indépendante ». Elle soutient donc la demande de l’IGB qui avait « appelé de ses vœux une évaluation des coûts et de l'impact du projet PNB ». Enfin, l’ABF rappelle « la nécessité pour les bibliothèques de sortir du cadre contractuel et de transposer la loi sur le droit de prêt physique au livre numérique ».


 

Commentaires

cyrz - le 16 Octobre 2015, 13h10

Pour info, le groupe de travail PNB s'est réuni la semaine dernière au MCC en présence de CAREL. Des chffres vont être publiés par le MCC très prochainement. Il est vrai d'une publication avant la mise en production de Paris aurait sûrement évité aux fausses infos de circuler et toutes ces polémiques un peu stériles...

Ajouter un commentaire