entête
entête

Portrait métier # 3 : Hub Librarian

Béatrice Besson

Le Learning Hub de Saint-Étienne a ouvert ses portes sur le campus stéphanois au printemps 2017. Ce lieu orienté sur l’innovation et les nouveaux modes d’apprentissage s’adresse à la communauté d’usagers d’emlyon business school. La créativité et le partage d’expériences sont au cœur de ce projet.

BBF • Comment décririez-vous le passage du modèle traditionnel de bibliothèque à celui de Learning Hub ?

Béatrice Besson • À emlyon business school, le passage d’une bibliothèque traditionnelle à un Learning Hub s’inscrit dans l’axe stratégique de transformation digitale de notre établissement, impulsé par notre Direction générale dès 2014. Il s’exprime à la fois dans une mutation physique des espaces mais également des ressources qui deviennent essentiellement numériques et accessibles 24 h/24 de partout pour l’ensemble de la communauté emlyon. Ce modèle doit avant tout répondre aux nouveaux modes d’apprentissage basés sur le concept d’early makers qui fait une part croissante à l’innovation et la créativité. Il s’agit également de répondre aux usages d’une nouvelle génération d’étudiants dont les façons de travailler et la pratique des technologies diffèrent totalement des générations précédentes. Sur notre campus stéphanois, la mise en place des premières salles innovantes et des box de travail équipés des plus récentes technologies a eu pour conséquence de « vider » la bibliothèque classique d’une partie de ses usagers qui préféraient les nouveaux espaces plus adaptés à leur mode d’apprentissage. La transformation s’est imposée d’elle-même. Toutefois, ce modèle de Learning Hub ne tourne pas le dos à la bibliothèque traditionnelle. Il s’agit avant tout de proposer des nouveaux services et d’innover pour améliorer l’expérience de nos usagers, que ce soit dans la facilitation de l’accès aux ressources numériques, comme dans l’usage d’espaces qui doivent répondre aux différents besoins (coworking et travail individuel, moment d’échange et travail en silence, ou bien encore détente), faisant du Learning Hub un lieu d’apprentissage mais également un lieu de vie.
Cette mutation a également des impacts sur nos missions documentaires. L’accueil et la mise à disposition des ressources restent au cœur de l’activité mais, en parallèle, la médiation documentaire et pédagogique prend une place prépondérante afin d’accompagner nos usagers dans l’accès et l’appropriation des contenus et services offerts par le Learning Hub. Je dirais que nous évoluons vers un modèle de « bibliothèque apprenante ».

BBF • Au quotidien, qu’est-ce qui a changé dans vos pratiques professionnelles ?

B. B. • Au-delà de nos pratiques professionnelles, le Learning Hub a d’abord changé l’image de l’espace bibliothèque en cassant les « clichés ». Ensuite, l’impact sur nos pratiques professionnelles est important. Nous devons, entre autres, travailler sur le lien avec l’usager. Dans un espace qui laisse peu de place aux collections physiques, nous devons « amener » l’usager vers les ressources du Learning Hub très riches en contenus qu’il est nécessaire de valoriser. Cette médiation numérique nous oblige à innover dans notre manière d’interagir avec l’usager. Un travail important est entrepris au sein des Learning Hub emlyon sur l’appropriation des compétences informationnelles. Cela se traduit entre autres en étant présent auprès des enseignants dans le cadre des cours afin d’être identifiés par les étudiants comme des acteurs de leur parcours pédagogique. Il s’agit de maîtriser la recherche d’information, les outils, les bases de données, mais également de comprendre le processus de création de l’information, la valeur de l’information, le droit d’auteur, afin d’avoir des usagers responsables. Savoir chercher efficacement une information qualifiée, fiable, à valeur ajoutée, l’analyser, la traiter et produire de nouvelles connaissances qui leur seront propres, demandent des compétences et un savoir-faire qui sont aujourd’hui nécessaires en entreprise. Pour atteindre cet objectif, nos pratiques professionnelles évoluent, que ce soit dans la structuration du SID (système d’information documentaire) et la gestion des ressources documentaires, mais également en termes d’actions et de médiation documentaires. Cette année, pour le séminaire de rentrée de nos étudiants, des ateliers couvrant les compétences informationnelles ont été menés à la place de la traditionnelle visite. Ils ont impliqué l’ensemble des équipes des différents Learning Hub. Cela a pour conséquence une plus grande collaboration entre les équipes et une mise en avant des expertises de chacun.

BBF • Comment mesurez-vous l’impact de ce projet sur l’évolution des compétences et des périmètres métiers ?

B. B. • L’impact est fort avec des renforcements d’expertise métier mais également l’appropriation de nouvelles compétences :

  • une technicité de plus en plus accrue avec la gestion du SID : structuration du contenu, facilitation de l’accès aux ressources et aux données, intégration des outils applicatifs, gestion des métadonnées, etc. ;
  • des compétences didactiques et pédagogiques ;
  • une nécessaire agilité dans l’appropriation des outils, bases de données et technologies ;
  • un travail en équipe et en mode projet mêlant plusieurs expertises.

Nous évoluons vers des profils experts mais devant faire preuve de polyvalence.
La double compétence est nécessaire avec une bonne connaissance de notre environnement, c’est-à-dire les sciences de gestion et tous les domaines de l’entreprise.
Aujourd’hui, il est nécessaire de valoriser nos métiers qui requièrent des compétences de plus en plus complexes. Ainsi, il n’est pas toujours aisé de faire ressortir tous ces aspects dans une fiche de poste. Quel titre de poste ? Comment répartir les missions et activités, et comment les mesurer ?
Enfin, l’évolution est très marquée sur le savoir-être : mettre en place des actions de médiation, des ateliers de formation, imaginer de nouveaux services demande d’être innovant et créatif pour être au plus près des besoins des usagers du Learning Hub, le tout avec un fort relationnel et une appétence pour les technologies.

BBF • Comment accompagner l’équipe dans ces évolutions fonctionnelles ?

B. B. • L’accompagnement de ces évolutions fonctionnelles s’effectue à plusieurs niveaux. C’est d’abord la formation et notamment la formation continue qui permet de développer ses connaissances et compétences dans un domaine précis du métier. Mais cela ne suffit pas. L’autoformation est indispensable avec une veille permettant d’être à jour des innovations, des nouveaux outils, des ressources… Tester, manipuler, expérimenter, est incontournable. Assister à des journées d’études et visiter des établissements font également partie du dispositif d’accompagnement. À Saint-Étienne, BRISE, l’association des bibliothèques stéphanoises dont nous sommes membre, propose annuellement une journée d’étude avec visites de bibliothèques et de centres de documentation. Cela permet à nos collaborateurs de découvrir de nouveaux environnements et de s’imprégner des évolutions des métiers de l’information et de la documentation. Être membre d’associations professionnelles permet ainsi le partage d’expériences et de pratiques. Il est nécessaire de s’octroyer cette soupape de découverte et de veille qui permet d’être proactif dans notre quotidien.

Le Learning Hub de Saint-Étienne – emlyon business school

Inauguré en mai 2017, après six mois de travaux, le Learning Hub de Saint-Étienne est le fruit d’un partenariat entre emlyon business school et le Crédit Agricole Loire Haute-Loire.

« Dernier-né » des Learning Hub emlyon, il s’inscrit dans la même philosophie que les Learning Hub Lyon-Écully, Paris, Casablanca et Shanghai en tant qu’espace innovant d’apprentissage et de connectivité. L’arbre à palabre présent dans chacun des Learning Hub y symbolise le partage des savoirs et l’échange. D’esprit industriel tout en privilégiant une ambiance cosy, le Learning Hub de Saint-Étienne est équipé d’un mobilier design et connecté, et offre un environnement de travail original, confortable et convivial, qui préfigure ce que sera l’école du futur.

Missions et services

Le Learning Hub est à la fois un lieu de rencontres et d’échanges. Il propose différents espaces de travail individuels, collectifs et collaboratifs afin que chacun puisse échanger, travailler, découvrir et se détendre selon ses besoins et envies. Il offre un environnement numérique de travail avec un accès à sa bibliothèque numérique 24/7 dans le monde entier, et participe à l’acquisition des compétences informationnelles.

Publics

Le Learning Hub accueille les étudiants en formation initiale, les participants à la formation continue, les enseignants, les chercheurs, les collaborateurs emlyon, les diplômés, les partenaires de l’école et les usagers du réseau BRISE.

Espaces et horaires

Sur une surface de 500 m², le Learning Hub dispose de 150 places pour accueillir ses publics 70 heures par semaine (du lundi au vendredi 8 h-22 h). Différents espaces ont été aménagés pour s’adapter au plus près des usages :

  • 3 Brain bubbles : elles sont conçues pour le travail collaboratif et sont équipées d’écrans permettant la diffusion et le partage de contenu. Elles sont dotées de vitres inscriptibles et équipées de toolbox favorisant la créativité. Espaces sur réservation via l’application Affluences.
  • 5 Containers : semi-ouverts et dans un environnement acoustique, ils permettent le travail de groupe (coworking) grâce à leur écran de partage.
  • 2 Silent rooms : pour les personnes souhaitant travailler dans une atmosphère silencieuse ou tout simplement se reposer. L’une propose des places assises de travail et l’autre est propice à la détente et au repos avec ses Fatboys.
  • 1 Training room : espace de formation connecté et modulable de 40 places, avec tout l’équipement nécessaire pour accueillir des travaux de groupe, des réunions ou des séances de formation. Elle est équipée d’un écran Smart tactile avec Via connect, webcam, TBI intégré et de 2 écrans de retour ainsi que de toolbox.
  • Des salons et espaces d’échanges et de travail individuel ou à plusieurs ainsi qu’un espace presse (Presslibrary), et une Speaker box équipée d’un écran de partage pour les points de rencontre professeurs/entreprises/étudiants complètent une offre diversifiée d’espaces collaboratifs et connectés.
  • 1 Virtual library : espace de médiation numérique doté d’un grand écran tactile situé à côté du point d’information (arbre à palabre), son objectif est de valoriser et exploiter les ressources numériques du Learning Hub.
  • 1 Dataviz wall : espace dédié à la datavisualisation avec le DICE de Cyberlibris qui permet une représentation graphique des ebooks en cours de lecture avec géolocalisation.

Ressources

Le Learning Hub donne accès à l’ensemble des ressources numériques des Learning Hub emlyon (50 bases de données dont 21 600 ebooks) ; ainsi qu’à 6 000 livres et 40 revues et journaux au format papier. Il est également partenaire du réseau BRISE-ES et membre du Sudoc.

Portrait métier : le BBF s'entretient avec des acteurs des bibliothèques sur l'évolution de leur métier, témoignant de la diversité des profils et des fonctions.