entête
entête

Écrire, publier, lire : textes, documents et entretiens

Sous la dir. d’Aurélie Djian
Paris, Hatier, 2009, 159 p., 18 cm
Coll. Hatier Poche, Classiques & cie
ISBN 978-2-218-93636-4 : 4 €

Le titre de cette publication est programmatique, et organise effectivement l’ouvrage en trois parties : écrire, publier, lire. Chacune des parties s’ouvre par une introduction, qui problématise très intelligemment le sujet, puis présente quatre ou cinq extraits d’œuvres d’écrivains, et se clôt par une série d’entretiens avec des écrivains, un éditeur, une critique littéraire, une libraire et une bibliothécaire.

Conçu pour une collection pédagogique, chaque document et entretien proposé est suivi de brèves questions pour aider à leur analyse ; par exemple : « “Écrire, c’est mentir”, affirme Éric Laurent. Pourquoi considère-t-il l’écriture comme un mensonge ? », « Pourquoi Jean Echenoz doute-t-il de ce qui lui arrive ? », « En quoi Robert Gallimard apparaît-il comme un mécène ? » ou encore « Pourquoi le rôle du bibliothécaire est crucial dans la diffusion du livre ? ».

À partir d’un canevas éditorial qui doit répondre au programme du lycée, Aurélie Djian, critique littéraire, a astucieusement conçu son ouvrage, pour en faire, au-delà d’un manuel, un véritable essai sur les enjeux de la création littéraire et la complémentarité des métiers de la chaîne du livre. Malgré le format contraint de la collection, chaque sous-titre, note de présentation ou de bas de page vient enrichir le propos. La forme de l’entretien est ici très productive, riche en sens et introduit un aspect dynamique et vivant au recueil.

Le tout (et pour 4 €, et malheureusement quelques coquilles gênantes) forme une discrète petite anthologie de littérature française.

 

Catherine Jackson