entête
entête

Histmed

Une base de données pour l'histoire de la médecine sur Internet

Marie Davaine

La particularité de la bibliothèque de l’Académie nationale de médecine est de conserver – outre des ouvrages et des périodiques – des manuscrits, des archives, des collections iconographiques et des oeuvres d’art, autrement dit, une documentation originale unique et souvent mal connue du public.

Depuis longtemps déjà, le Catalogue des manuscrits des bibliothèques publiques de France 1 permet aux chercheurs un accès facile à la collection de manuscrits. Bientôt, le 2 3… donnera accès à la description des 113 incunables médicaux de la bibliothèque.

En ce qui concerne les archives du XVIIIe siècle, la thèse de Salem Yaqubi 4 sur les archives de l’Académie royale de chirurgie, les travaux de Marie-Antoinette Fleury 5 et de Michel Beaurepaire 6 sur les archives de la Société royale de médecine, et les recherches récentes d’Anne-Sylvie Guenoun 7 sur les papiers Tenon, par exemple, aident les lecteurs à consulter ces archives, héritées, pour l’essentiel, de l’Académie royale de chirurgie et de la Société royale de médecine.

Par ailleurs, la participation de l’établissement aux réseaux des bibliothèques universitaires (Système universitaire de documentation et Catalogue collectif national des publications en série) donne la possibilité aux lecteurs éloignés de connaître, au moins en partie, les fonds d’ouvrages et de périodiques mis à disposition.

Mais aucun inventaire systématique ne permettait d’accéder aux 5000 dossiers biographiques de médecins, aux 7500 portraits de savants et médecins, ni aux oeuvres d’art (plusieurs centaines de tableaux, bustes, médaillons et médailles) conservées à l’Académie. Les dossiers biographiques de médecins ne concernaient à l’origine, que les membres de l’Académie de médecine. Ils ont été constitués par le secrétariat de l’Académie au moment du dépôt de candidature des médecins postulants (pièces d’état civil, exposés de titre, correspondance…), et enrichis après leur élection, jusqu’au décès de chaque académicien (rapports d’élection, éloges, biographies, articles de presse…).

Ces dossiers sont alors transmis à la bibliothèque, qui continue à les enrichir, et qui crée aussi de nouveaux dossiers concernant des personnalités médicales n’appartenant pas à l’Académie, en fonction des demandes reçues par correspondance ou des recherches des lecteurs. L’idée a été de profiter de la création du site Internet de l’Académie de médecine 8 pour offrir, avec la présentation de la bibliothèque, le signalement de tous les documents énumérés plus haut, par l’intermédiaire d’une base de données très simple : Histmed 9.

Cette base, réalisée avec la collaboration de la société AW Informatique, en utilisant le logiciel Paradox qui a permis la récupération d’une liste de dossiers biographiques saisie en traitement de texte, se présente comme une liste de personnalités (recherche par noms). Il s’agit de savants, de médecins, de personnages en relation avec le monde médical, de tous pays, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. On obtient à l’affichage les prénoms, les dates biographiques, et, sous forme d’icônes, la représentation des documents concernant chaque personnalité : dossier biographique, portrait, buste, tableau, médaillon ou médaille.

Ce premier pas vers une base d’images permettra plus tard, espérons-le, de voir les documents iconographiques correspondants en cliquant sur les icônes. En attendant, souhaitons qu’Histmed, encore modeste, mais déjà consultée depuis le Japon et les États-Unis, soit utile aux historiens en général et aux historiens de la médecine en particulier.

  1.  (retour)↑  Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques, t. 1er, Paris, Plon-Nourrit et Cie, 1909.
  2.  (retour)↑  Catalogue des incunables des bibliothèques publiques de France. Tome consacré aux bibliothèques scientifiques, préparé par Yvonne Fernillot et Pierre Aquilon…(à paraître).
  3.  (retour)↑  Catalogue des incunables des bibliothèques publiques de France. Tome consacré aux bibliothèques scientifiques, préparé par Yvonne Fernillot et Pierre Aquilon…(à paraître).
  4.  (retour)↑  Salem Yaqubi, Contribution à l’histoire de l’Académie royale de chirurgie, Thèse pour le doctorat de médecine, Faculté mixte de médecine et de pharmacie de Rennes, 1967, n° 624.
  5.  (retour)↑  Marie-Antoinette Fleury (1911-2000) était conservateur émérite des Archives nationales.
  6.  (retour)↑  Michel Beaurepaire, Société royale de médecine. Extrait du fichier de la SRM détenu par la bibliothèque de l’Académie nationale de médecine (document de travail), janvier 1991.
  7.  (retour)↑  Anne-Sylvie Guenoun, « Jacques Tenon (1724-1916) : inventaire des papiers de Jacques Tenon à la bibliothèque de l’Académie nationale de médecine ». Bull. Acad. Natle Méd. 1999, 183, n° 7, p. 1533-1536.
  8.  (retour)↑  http://www.academie-medecine.fr
  9.  (retour)↑  http://www.academie-medecine.fr/bibliotheque.asp Pour tout renseignement, mailto:marie.davaine@academie-medecine.fr