entête
entête

Les nouvelles technologies dans les bibliothèques

Sous la dir. de Michèle Rouhet ; préf. de Christian Huitema. Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 1996. 386 p. ; 24 cm. (Collection Bibliothèques). isbn 2-7654-0623-5. 270 F

par Anne Curt

Ce livre de bibliothéconomie à jour dans les domaines technologiques comme bibliothéconomiques étonne par la clarté et la simplicité des exposés. A l'heure de la bibliothèque virtuelle française, complément indispensable de la bibliothèque traditionnelle, il est une invitation à l'art de la navigation dans le cyberespace. Il désacralise tous les obstacles, clarifie ce qui paraissait compliqué et insurmontable, et fait la part des réticences d'une profession frileuse qui a toujours eu tendance à se retrancher derrière des siècles de pratique. Il a d'autre part le mérite de conjuguer expérience et technique et d'aborder tous les sujets importants, depuis les normes et les réseaux jusqu'aux droits d'auteurs.

L'avant-garde

Le travail des dix-huit spécialistes pédagogues, éminents bibliothécaires, informaticiens de talent, professeurs, maîtres de conférence, maîtres-assistants, ingénieurs d'études ou de recherche, éditeurs a été coordonné avec talent par Michèle Rouhet. Il n'y a pas de répétitions, ni de chevauchements. Petits schémas, pages écran, tableaux, vocabulaires, bibliographies, annexes illustrent les propos. Un excellent glossaire est suivi d'une petite bibliographie générale sur Internet en fin de volume.

La partie « Panorama et perspective » fait un état des lieux. Les bibliothèques dont il est question, qui travaillent en réseau sur Internet, n'ignorent rien de la technique. Les technologies atm (Asynchronous Transfer Mode) deviennent évidentes ; multimédia, hypertexte, et World Wide Web perdent leur mystère. L'édition électronique se révèle sous tous ses aspects, le langage SGML (Standard Generalized Markup Language) n'étant qu'une norme parmi bien d'autres.

« Expériences et nouvelles pratiques » décrit des applications de pointe actuelles en insistant sur l'importance des normes, particulièrement de la Z39.50.

Enfin, « L'information scientifique et technique et les nouvelles technologies » expose le droit d'auteur et pointe la menace qu'il fait peser sur les bibliothèques et sur un accès démocratique, libre et gratuit à l'information.

Trois chapitres font le point sur les ressources disponibles et les méthodes de recherche sur Internet, sur les logiciels documentaires et les journaux électroniques. L'importance de la formation continue des experts et des plans de formation des personnels pour une meilleure maîtrise des nouvelles technologies est confirmée.

« Services de recherche d'information sur Internet » et « Les bibliothécaires et le réseau » montrent comment exercer ce métier plus efficacement, travailler en partageant les ressources, coopérer, et créer des documents numériques. Acteur de la production de documents numérisés, le bibliothécaire voit ses compétences s'étendre à l'ingénierie des réseaux et des nouvelles technologies et à la formation du public pour l'utilisation de ces nouveaux outils, la bibliothèque restant « le lieu de démocratisation de l'accès à la connaissance et un outil de formation permanente ».

A lire d'urgence, car les techniques évoluent si vite !