entête
entête

Prêt international entre bibliothèques

le système de paiement de l'IFLA

Sara Gould

Les difficultés de paiement du prêt international entre bibliothèques (frais bancaires, coûts administratifs...) sont souvent citées comme le plus grand obstacle à l’accès aux documents. Pour tenter d’y remédier, le bureau international de l’IFLA pour l’UAP (Universal Availability of Publications and International Lending = Accès universel aux publications et prêt international) a récemment mis en place un système de paiement – sous forme de coupons plastiques réutilisables, vendus par le Bureau de l’UAP aux bibliothèques –, qui rend les transactions plus rapides, plus simples et moins chères.

Le système est le suivant :

– une bibliothèque achète des coupons au Bureau international de l’UAP, coupons qu’elle utilise ensuite pour le paiement des transactions de prêt ;

– la bibliothèque qui fournit le document accepte les coupons comme paiement des transactions, et les conserve pour les réutiliser ultérieurement pour le règlement d’autres transactions ;

– les bibliothèques qui fournissent plus d’articles qu’elles n’en demandent peuvent rendre au Bureau international de l’UAP les coupons excédentaires et être remboursées ;

– les coupons ont une validité illimitée, et peuvent être réutilisés souvent avec n’importe quelle bibliothèque.

En janvier 1995, et pour deux ans, une période d’essai, accompagnée d’un suivi attentif, a été mise en place dans un certain nombre de bibliothèques.

Le British Library Document Supply Centre (BLDSC) a fait savoir qu’il acceptera les coupons IFLA de ses clients étrangers. Le Bureau de l’UAP est, comme le BLDSC, situé à Boston Spa, accueilli dans les locaux de la British Library, mais les coupons sont de l’initiative de la seule IFLA, donc à ne pas confondre avec les services de la British Library.

Le système de l’IFLA ne pense pas pouvoir régler tous les problèmes liés au paiement international des transactions de prêt international entre bibliothèques (il ne peut par exemple pas subventionner les bibliothèques qui n’ont pas les moyens de payer ce type de service).

Il est toujours possible de participer à la période de test. Le Bureau de l’UAP a reçu beaucoup de demandes, mais à ce jour peu de bibliothèques ont acheté des coupons.

Le paiement en dollars américains est exigé à l’avance.

Le développement de ce système est un évènement très important, car il contribuera à surmonter les problèmes qui existent dans le domaine du paiement international du prêt des documents.

Illustration
Coordonnées