entête
entête

Mireille Vedrine

200 références pour le livre ancien, du manuscrit à 1900.

Annexes p. 129-153. Index p. 154-156.

par Daniel Renoult

L'ouvrage de Mireille Védrine est en réalité la publication sans modification de son mémoire de fin d'études présenté à l'ENSB en 1984. L'auteur. dans une première partie, a rassemblé une centaine de références (livres, polycopiés, articles) relatives d'une part à l'histoire du livre, de la presse, des bibliothèques, d'autre part aux techniques anciennes d'imprimerie, de gravure, de reliure, et enfin aux problèmes posés par la conservation et la mise en valeur des fonds anciens. Suit une seconde partie recensant environ cent vingt répertoires bibliographiques couramment utilisés pour identifier les ouvrages anciens : dictionnaires d'anonymes, biographies, catalogues de bibliothèques, bibliographies internationales et nationales, bibliographies spécialisées par périodes, par genres et par thèmes. Plutôt qu'à une œuvre originale on a affaire à une compilation de références connues qui vise avant tout le lecteur néophyte et en particulier les élèves bibliothécaires qui s'initient aux livres anciens.

Très explicitement l'annexe n° 1 (qui représente en réalité plus de la moitié de l'ouvrage) s'adresse aux étudiants du CAFB préparant la sous-option « Livre ancien ». Il s'agit en effet de fiches descriptives qui précisent, pour chaque répertoire au programme de l'examen, son signalement bibliographique, la nature du recensement, la période couverte, le classement. le type de notices, et qui caractérisent brièvement les utilisations possibles. De plus on trouve en regard de chaque fiche la reproduction d'une ou plusieurs pages du répertoire décrit. Cette forme de présentation, qui avait fait le succès de l'Alphabibliographie de D. Frasson-Cochet, facilite les révisions précédant les examens et prépare utilement l'indispensable manipulation des bibliographies. Toujours dans un but pédagogique, l'annexe n° 2 donne quelques exemples concrets d'identification de livres anciens : auteur, édition, illustrateur. Une troisième annexe fournit la liste des abréviations les plus employées dans les catalogues pour les références bibliographiques. Enfin, un index des noms d'auteurs et des titres d'anonymes permet la consultation rapide de l'ouvrage.

On serait tenté de trouver plus de mérite aux annexes de cette publication, qu'à ses deux premières parties. Les annexes constituent en effet pour la préparation du CAFB un petit memento bibliographique qui a déjà été très apprécié par les étudiants de la session 1985 par son aspect pratique et concret. La sélection bibliographique de la première partie est en revanche assez décevante : à côté de références essentielles et indiscutables. (H.J. Martin, R. Chartier, D. Roche, R. Darnton etc.). on trouve citées des publications dont la rigueur historique est contestable (G. Martin, Techniques de la communication graphique), ou de petites compilations qui, même si elles ont été réalisées par des bibliothécaires, n'ont pas leur place dans une telle sélection (B. Richter, Histoire et technique du livre et de l'édition). Dans le domaine de la bibliographie matérielle, on regrettera que soit seule mentionnée la table ronde organisée à ce sujet par le CNRS en 1979, alors que certains travaux de R. Laufer ou de W. Kirsop, plus accessibles, auraient pu être cités. On pourrait aussi multiplier les exemples de choix peu justifiés ou d'oublis qui eussent été sans doute moins nombreux si au lieu de publier tel quel un mémoire, on avait laissé à l'auteur le temps de reprendre son travail dans l'esprit d'une véritable publication. Pour des raisons analogues sans doute, la seconde partie n'apporte pas grand chose par rapport aux listes d'ouvrages de référence déjà connues comme par exemple la très utile liste d'ouvrages de base publiée par la Direction du livre et de la lecture * qui vient d'être réactualisée et qui peut être obtenue facilement auprès du Service des bibliothèques publiques.

Pour conclure. soulignons tout de même que les parties les moins convaincantes de l'ouvrage sont finalement plutôt réduites par rapport à l'ensemble d'une publication dont les vertus pédagogiques ont été déjà mentionnées. Les manuels consacrés aux livres anciens sont trop rares pour ne pas, malgré les réserves exprimées plus haut, féliciter l'ENSB de son initiative. Souhaitons donc qu'une seconde édition vienne bientôt corriger les erreurs de jeunesse de la première.

  1.  (retour)↑  Liste d'ouvrages de référence pour le catalogage des livres ancieris : XVe-XIXe siècles. Liste établie par Melles Baumeister et Lheritier, ... Mme Sauvy, ... et le Service des bibliothèques publiques. - Paris : Direction du livre et de la lecture. 1985. - 40 p. Classement systématique (Répertoires généraux, répertoires régionaux, répertoires par pays et par époques, répertoires par genres ou par thèmes. périodiques anciens). Plus complète que la liste établie par Melle Vedrine. cette liste précise les prix des ouvrages disponibles.