entête
entête

Nigel Morgan

Early gothic manuscripts

vol. 1 : 1190-1250.

London : Harvey Miller; Oxford : Oxford university press, 1982. -276 p. : 330 ill.; 34 cm. - (A survey of manuscripts illuminated in the British Isles; 4).
ISBN 019-92-1026-8.

par Pierre Gasnault

Dans la grande présentation des manuscrits originaires des lies britanniques que dirige le professeur J.J.G. Alexander, il a été prévu de consacrer deux volumes au premier siècle de l'époque gothique (1190-1282) en raison du nombre et de l'importance des manuscrits conservés. Le premier d'entre eux qui a été rédigé par M. Nigel Morgan couvre la période 1190-1250 et il témoigne de l'originalité et de l'extrême variété de l'enluminure anglaise durant ce premier âge gothique. La plupart des manuscrits continuent alors à être transcrits et décorés dans des centres monastiques et on peut citer parmi les rares artistes dont le nom nous soit parvenu le moine de St. Alban, Mathieu Paris qui fut à la fois chroniqueur et peintre et dont la main peut être reconnue dans une dizaine de manuscrits. Mais c'est aussi l'époque où apparaît le premier enlumineur laïc, William de Brailes et où se manifeste l'intérêt des milieux laïcs pour la production de manuscrits enluminés.

Dans cette abondante production M. Morgan a retenu 94 manuscrits qui sont actuellement conservés soit dans les Iles britanniques, soit sur le Continent, soit encore aux Etats-Unis. La notice qu'il consacre à chacun d'entre eux fournit une description de l'illustration, une étude de la technique utilisée, une analyse stylistique, des précisions sur l'origine et l'histoire du manuscrit et enfin une bibliographie souvent fort développée. Plusieurs reproductions en noir et en couleurs pour chaque manuscrit permettent d'en fixer les caractères essentiels. Signalons encore l'importance donnée à l'index iconographique parmi les différents index par lesquels se termine ce beau livre.