entête
entête

Certificat d'aptitude aux fonctions de bibliothécaire Session 1982

Rapport du jury

Admissibilité

- Epreuve sur un sujet portant sur l'ensemble du programme

Le sujet était : « Le bibliothécaire est présenté de plus en plus comme un professionnel de l'information. Dans quelle mesure cette opinion vous paraît-elle justifiée ? ».

La moyenne générale a été : 9,52.

La plupart des candidats n'ont vu qu'un aspect de la question. Peu ont réfléchi sur le problème de l'information proprement dite et de ce qu'elle représente. Quelques uns ont essayé d'établir une comparaison entre le rôle du bibliothécaire et celui des autres professionnels de l'information (journalistes, documentalistes). Beaucoup ont vu surtout l'aspect publicité, accueil et animation. D'autres ont évoqué l'importance des périodiques, l'utilisation des ouvrages de référence et des bibliographies, le développement de la coopération entre bibliothèques. Les supports de l'information autres que le livre ont été souvent cités. Certains enfin ont parlé longuement de l'informatique.

Le jury dans son ensemble a fait, quant au fond, deux reproches essentiels :
- Les candidats n'ont pas su utiliser les cours qui leur avaient été donnés (collecte de l'information, classification, développement de l'informatique...) ce qui leur aurait permis de faire des devoirs beaucoup plus riches et plus solidement étayés sur des techniques professionnelles. - Beaucoup de copies montrent une méconnaissance fâcheuse du métier, soit que le bibliothécaire devienne essentiellement une hôtesse d'accueil, soit que toute l'information que peut espérer le lecteur dépende du savoir personnel du bibliothécaire plus que d'un ensemble de techniques lui permettant d'exploiter des documents.

D'autre part comme chaque année le jury a déploré certains défauts de présentation :
manque de plan
orthographe fantaisiste
phrases mal construites
clichés (autrefois la bibliothèque poussiéreuse...)

Ces clichés peuvent devenir si envahissants que chaque année, quel que soit le sujet, un certain nombre de copies se bornent à faire le portrait stéréotypé du bibliothécaire idéal de lecture publique.

Dans l'ensemble le niveau a pour cette année été moyen et il y a eu peu de très mauvaises ou de très bonnes notes.

Il est rappelé que les étudiants étrangers doivent indiquer très nettement sur leurs copies - après l'avoir signalé lors de leur inscription - le fait qu'ils composent à titre étranger. Cela leur assure une certaine indulgence des correcteurs à l'égard de la qualité de l'expression.

- Epreuve de bibliographie

« Vous avez à constituer un fonds d'ouvrages de référence pour votre bibliothèque (bibliothèque municipale ou bibliothèque universitaire ou autre).

Quels critères vous guideront ? A l'aide d'exemples, vous justifierez votre choix. »

Le sujet était bien défini - constitution d'un fonds d'ouvrages de référence - mais l'interrogation ne comportant que le mot « critères » faisait hésiter les candidats entre l'énumération de ces ouvrages de référence et la présentation des bibliographies de bibliographies. Le jury a tenu compte de cette incertitude et a fondé son appréciation sur la cohérence de l'exposé, les qualités de raisonnement et la pertinence des titres mentionnés.

Tous les candidats ne se sont pas risqués à donner une définition, d'ailleurs malaisée, d'ouvrages de référence ; un bon nombre se sont contentés d'interpréter par « usuels », ce qui ne couvrait pas tout le sujet.

L'examen des critères a, en général, été assez largement compris sous l'éclairage bibliothéconomique que le libellé de la question autorisait. Les candidats se sont interrogés sur le niveau des recherches, ponctuelles ou approfondies, sur la disponibilité (ouvrages en vente), voire la maniabilité et la solidité des volumes, et surtout sur les moyens financiers de la bibliothèque. Beaucoup ont insisté sur le niveau du public concerné, mais il fallait encore songer à la commodité d'usage (présence d'index), à l'adaptation (mises à jour), et aux ouvrages relais (catalogues collectifs) pour les localisations, tous critères spécifiques des ouvrages de référence alors que les précédents s'appliquent aux choix de l'ensemble des acquisitions. Partant de là il fallait faire preuve de bon sens et éviter de recommander Bestermann dans une bibliothèque de prêt.

Le jury eût apprécié que la réflexion des candidats les amenât à distinguer parmi les ouvrages de référence ceux qui sont destinés aux lecteurs - et donc à mettre en « usuels » - et ceux qui sont des instruments de travail pour les bibliothécaires (par exemple les bibliographies nationales courantes).

La présence au programme du manuel intitulé « Ouvrages de référence pour les bibliothèques publiques » aurait dû en tout cas inciter les candidats à en faire un guide en l'occurence ; tous n'ont pas songé à le rappeler pour ouvrir leur exposé mais est-ce pour respecter l'ordre fréquemment observé dans l'enseignement que certains n'ont mentionné qu'en conclusion une telle bibliographie de bibliographies ?

Curieusement le « Manuel de bibliographie » de L.N. Malclès, d'un emploi plus grave que le précédent, et conçu précisément pour l'aide des candidats, a paru moins connu que les années précédentes : ce dédain n'est absolument pas justifié aux yeux du jury. Certes les candidats sont mis en garde contre la tentation de se croire quittes de tout autre réponse lorsqu'ils ont cité « le Malclès », mais il auraient dû comprendre que le sujet cette fois imposait de décrire ce manuel et d'en démontrer l'intérêt fondamental.

Le sujet faisait appel aux observations que tout usager de bibliothèque peut avoir faites : il est fâcheux que bien des candidats, sans en réaliser la portée se soient contentés de déverser tout le programme de bibliographie dans leur copie : une récitation aveugle, même exacte, n'a pas pourtant été appréciée par le jury. La bibliographie exige à côté de la mémoire un exercice de jugement et de la rigueur.

Il convient encore d'attirer l'attention sur des confusions en ce qui concerne les encyclopédies et dictionnaires. De nombreux candidats ignorent qu'un dictionnaire peut-être n'importe quel ouvrage classant des termes dans l'ordre alphabétique. L'opposition à « encyclopédies » est donc spécieuse car « l'Encyclopaedia Universalis » est aussi un dictionnaire encyclopédique. Il sera bon de préciser à l'avenir qu'un dictionnaire peut-être seulement de langue (Robert, Harraps), ou à la fois de langue et encyclopédique (« Petit Larousse », « Quillet ») mais aussi encyclopédique sans être dictionnaire de langue (« Grande encyclopédie Larousse »). « L'Encyclopaedia Universalis » a apporté une mutation dans l'histoire des dictionnaires encyclopédiques français, par des articles longs qui obligeaient à en restreindre le nombre. « La Grande encyclopédie Larousse » a suivi ce nouveau mode (rejetant la partie langage dans le « Grand Larousse de la langue française ») tandis que le tout récent « Grand dictionnaire encyclopédique Larousse » marquait le maintien de la tradition mixte inaugurée par cet éditeur avec le « Grand dictionnaire universel du xixe siècle ». A dictionnaire encyclopédique s'oppose encyclopédie méthodique, suivant un ordre systématique, et non pas « thématique », expression dangeureuse, qui peut s'employer en littérature ou en musique (« Dictionary of Musical Themes ») mais non en matière d'encyclopédie. Quel article ne traite pas d'un thème, après tout, ne serait-ce qu'en quelques lignes ?

Le jury n'a pu que bien noter les copies qui faisaient preuve d'un choix ouvert mais raisonnable d'ouvrages de référence, encyclopédies, dictionnaires de langues (française et étrangères) biographies, annuaires, atlas, chronologies d'événements, et bien entendu bibliographies générales diverses (internationales et nationales), après que le choix des critères eut été convenablement examiné.

- Epreuve de catalogage

La moyenne générale de l'épreuve a été cette année de 10,80 (11,84 en 1981, 9,66 en 1980).

Les membres du jury ont estimé que la majorité des candidats avaient tiré profit de la préparation suivie. Néanmoins la connaissance des modalités du catalogage des publications en série n'est pas toujours bien assimilée (norme NF Z 44-063).

D'autre part le jury n'a pas pénalisé les quelques candidats qui ignoraient les changements intervenus dans la rédaction de la notice depuis la parution de nouvelle norme traitant des monographies (norme NF Z 44-050 publiée en octobre 1980), mais il est absolument nécessaire que tous les candidats travaillent désormais sur la dernière édition de cette norme.

Les candidats devaient, cette année, cataloguer : un ouvrage de « Mélanges », une anthologie, un congrès et un numéro spécial de périodique (ouvrages en français).

Le choix des vedettes a été bien fait par la grande majorité des candidats, mais l'ordre des éléments à l'intérieur de la vedette (pour le volume de « mélanges » et le congrès par exemple) n'était pas toujours le meilleur !

La plus grosse source d'erreurs provient de la non identification du numéro spécial de périodique qui a été traité comme une publication en série.

En ce qui concerne le catalogage des ouvrages en langues étrangères, le jury déplore une fois de plus la méconnaissance des langues choisies par les candidats : c'est ainsi que les candidats ayant eu à rédiger une fiche en allemand étaient pour une grande partie dans l'incapacité de reconnaître qu'il s'agissait d'une thèse de science économique.

Ce manque de compréhension des langues étrangères se ressent encore bien davantage dans le choix des vedettes-matière : le périodique anglais traitant des instruments à cordes, est devenu un périodique traitant d'acoustique. Le jury rappelle à ce propos qu'une publication en série ayant un sujet clairement déterminé doit faire l'objet d'un catalogage-matière et d'une indexation en Dewey.

Les candidats éprouvant également beaucoup de difficultés à combiner les indices au moyen de subdivisions communes, le jury souhaiterait qu'ils s'entraînent davantage à la pratique de l'indexation.

Malgré ces réserves, le niveau moyen de l'épreuve de catalogage a été jugé honorable et encourageant par l'ensemble des membres du jury.

Admission

Rapport du jury

I - Options « Bibliothèques publiques »

- Epreuve écrite

Le sujet suivant avait été proposé :

« En matière de bibliothèques publiques la notion de réseau s'est peu à peu imposée. Pouvez-vous en définir les principales caractéristiques à l'aide d'exemples ? »

Les correcteurs ont constaté que ce sujet n'avait pas toujours été bien compris. Le concept de réseau n'a généralement pas été défini. La bibliothèque centrale de prêt a été souvent considérée comme son élément constitutif le plus important, quitte a prêter à cet établissement des attributions qu'il n'a pas. Le rôle des pouvoirs centraux a été souligné, voire exagéré ; cependant il a été rarement fait allusion aux perspectives nouvelles de la régionalisation. Certes le « rapport Pingaud-Barreau » a été souvent cité mais presque comme un texte réglementaire, alors qu'il se présente clairement comme un catalogue de propositions.

Le contresens le plus grave - et malheureusement le plus fréquent - a consisté à préconiser le développement des réseaux, non pas pour améliorer la satisfaction des besoins des lecteurs et utilisateurs, mais pour alléger le travail des bibliothécaires.

Enfin, quand un nombre important de candidats était d'origine parisienne, on a déploré que personne n'ait jugé bon de prendre pour exemple le réseau des bibliothèques publiques de la Ville de Paris, qui est pourtant le seul à avoir bénéficié d'un schéma directeur depuis 1975.

- Epreuves orales

Pour la première fois cette année les épreuves orales se sont déroulées conjointement à Lyon-Villeurbanne (locaux de l'ENSB) et à Paris (locaux du Centre ENSB 65 rue de Richelieu).

1 - Analyse d'un roman ou d'un ouvrage documentaire et présentation d'un périodique.

Bien qu'un aide-mémoire pour cette épreuve ait été diffusé pour en préciser le but et la forme (à demander à l'ENSB) certains candidats ont eu encore tendance à oublier l'analyse courte. Il faudrait peut-être qu'ils commencent par celle-ci qui doit indiquer en quelques mots (deux lignes) le thème de l'ouvrage à un lecteur éventuel.

Quant à l'analyse plus détaillée (200 à 250 mots environ), les examinateurs ont constaté que souvent les candidats se contentaient d'apprendre des textes impersonnels. La discussion complémentaire permet, dans certains cas, de relever des écarts entre l'analyse rédigée et le jugement propre du candidat sur l'œuvre analysée. En effet les candidats ne doivent pas craindre d'indiquer leurs idées personnelles en les justifiant.

Pour la présentation des périodiques il peut être demandé des comparaisons, la mise en valeur des caractéristiques et l'indication des publics concernés.

Dans tous les cas les exposés doivent être simples, clairs, sans prétention.

2 - Choix de livres portant sur un sujet donné.

On sait que les candidats disposent d'instruments de travail (bibliographies nationales, catalogues d'éditeurs, dictionnaires). En fait, les candidats ont usé et abusé des Livres disponibles et se sont trop rarement référés aux catalogues d'éditeurs. Livres-hebdo et Livres de France furent également sous-utilisés.

Les sujets proposés se rapportaient souvent à l'actualité mais trop de candidats n'ont pas pris le temps de les analyser et de les cerner, d'où des présentations sans plan et sans rigueur. Les choix proposés doivent être justifiés, car il ne convient pas de citer - un peu au hasard - des auteurs ou des titres. Sans exiger des candidats une connaissance approfondie de l'édition française actuelle, on ne saurait trop leur recommander une fréquentation attentive des librairies et des bibliothèques ainsi qu'une étude des catalogues d'éditeurs et de leurs collections.

3 - Epreuve au choix portant

a) soit sur le livre ancien

L'épreuve comportait deux nouveautés :
- l'introduction du XIXe siècle dans le programme ; cela a parfois surpris quelques candidats qui ont été interrogés sur un livre du XIXe siècle, alors qu'ils s'attendaient à des livres plus « anciens » ; dans l'ensemble cependant les candidats avaient lu attentivement la notice sur les documents anciens diffusée par l'ENSB ;
- la mise à disposition d'un certain nombre de bibliographies (Benezit, Brunet, Cioranesco, etc.) ce qui permettait aux candidats de s'y reporter pour éclaircir des points importants (identification d'auteurs, d'éditions...) ; malgré tout le jury a constaté que les candidats ne percevaient pas tous l'intérêt de la recherche bibliographique dans ces cas.

Le jury a surtout regretté que les candidats n'aient pas assez d'occasions de se familiariser avec des livres anciens « ordinaires ». Certains ne voient que les quelques livres servant au catalogage, alors qu'il serait souhaitable qu'ils puissent avoir une vue et une connaissance plus larges sur les fonds anciens des bibliothèques publiques.

Par ailleurs peu de candidats savent situer le livre qu'ils ont en main - tant dans son contenu que dans son aspect matériel - dans le contexte historique.

b) soit sur le livre contemporain

Les études de cas proposés (livres représentatifs d'un secteur de l'édition) permettent d'apprécier si le candidat sait relier savoir théorique et observations personnelles ; ce n'est malheureusement pas toujours le cas.

Trop souvent les candidats essaient de trouver une réponse aux problèmes posés en se référant uniquement aux cours et aux documents de synthèse, alors qu'une bonne observation, un certain sens critique, la lecture suivie d'articles sur l'édition les aideraient grandement.

On constate aussi une assez grande faiblesse dans l'indexation matière des ouvrages proposés. L'erreur la plus fréquente consiste à donner des vedettes trop générales, trop « systématiques » alors que l'indexation alphabétique de matières doit s'en tenir aux sujets précis, complétés - si besoin est - par des sous-vedettes. Les étudiants sont plus à leur aise dans l'indexation Dewey qui leur donne un cadre, même s'ils ont parfois des difficultés dans certains domaines. Il convient, du reste, de bien les mettre en garde dans l'utilisation de ces deux langages documentaires : il ne s'agit pas de « traduire » l'indice Dewey pour avoir une vedette matière.

II - Option « Bibliothèques d'établissement d'enseignement et bibliothèques pour la jeunesse »

- Epreuve écrite

« 1 ) Depuis quelques années, on s'intéresse de plus en plus à l'accès aux livres des plus jeunes enfants (moins de cinq ans). Quel est, à votre avis, l'intérêt de cette démarche. A quels moyens pensez-vous pour faciliter cet accès et dans quels lieux ?

2) En tant que bibliothécaire ou documentaliste, vous êtes invité à participer à une action éducative autour de la lecture. Comment envisagez-vous les premiers contacts, le développement et les limites de cette action ? Donnez des exemples précis. »

Bien que le niveau général ait été jugé acceptable, les correcteurs constatent que trop de candidats donnent l'impression de réciter un cours avec un catalogue d'actions possibles et d'animations en faveur de la lecture. On retrouve la même démarche pour les deux sujets proposés, ce qui fait que certaines copies, à quelques nuances près, relevaient indistinctement des deux sujets.

- Epreuves orales

1) Choix de livres. Le jury apprécie les candidats qui font preuve de méthode et de rigueur dans leur démarche, ainsi que ceux qui ont pris le temps de bien délimiter leur sujet et qui ont une attitude de bon sens en face de la question posée. Là encore il ne suffit pas de citer des titres mais il convient de présenter les ouvrages, d'en faire une analyse succincte et d'insérer les livres retenus dans la démarche suivie.

2) Analyse d'ouvrage. Cette épreuve ne consiste pas à paraphraser le livre ni à faire un résumé de toute l'action quand il s'agit d'un roman ou la description détaillée quand il s'agit d'un documentaire ou d'un livre d'image. Normalement l'analyse doit présenter le sujet, les personnages, les faits, dégager les caractéristiques de l'œuvre et la situer soit dans l'histoire, soit dans les courants actuels de la littérature enfantine. Le jury a constaté que les candidats avaient notamment des difficultés à analyser les bandes dessinées. Il est souhaité aussi que les candidats portent des jugements personnels en les appuyant sur des exemples précis. Enfin l'exposé doit être construit, en allant directement à l'essentiel et en proscrivant les préliminaires trop longs.

III - Option « Bibliothèques spécialisées »

- Epreuves écrites

1) Dissertation ou rapport sur l'organisation et la gestion des bibliothèques spécialisées.

Sujet : « On vient de vous charger de développer les microformes dans votre bibliothèque ou centre de documentation. Dans une note à votre directeur, vous exposez comment vous envisagez la constitution de ce fonds, sa gestion et son exploitation. »

Les membres du jury ont regretté que l'aspect prospectif et d'aide à la décision de la note adressée au directeur n'apparaisse pas suffisamment dans l'ensemble des copies. Qu'il s'agisse de la définition des différentes microformes , des formats, des taux de réduction, de l'appareillage et des précautions d'emploi (protection contre le vol, la poussière, les empreintes...) les correcteurs attendaient plus de données techniques générales. De même l'aspect ergonomique n'a été que peu traité : aménagement des locaux, surveillance, maintenance, etc.

La nécessité d'un budget, le choix à faire entre un atelier de micrographie propre à l'établissement et les possibilités de sous-traitance n'ont pas été assez examinés avec précision.

Un certain nombre de copies ne donnent pas l'impression de se trouver devant un professionnel défendant un dossier qui lui est confié, mais sont des exposés théoriques généraux avec des propositions imprécises.

2) Epreuve d'analyse et d'indexation d'un article en langue étrangère

Référence des textes proposés :

Allemand : Tiefes Bedauern. - Der Spiegel, n° 47, 1979, p. 195-200.

Anglais : Stroman (Carolyn A.). - The Chicago Defender and the mass migration of Blacks, 1916-1918. - Journal of popular culture, vol. 15, n° 2, 1981, p. 62-66.

Espagnol : Iglesias (Francisco). - La Crisis de la prensa diaria en Espana. - Nueva Revista, fév. 1980, p. 4-22.

Italien : I Giovanni della Comunita europea. - Rivista dell'istituto nazionale della previdenza sociale, 37, 2, 1981, p. 501-506.

Russe : Sarbej (V.G.). - K izuceniju materialov po istorii v dooktjabr'-skoj « Pravde ». - Voprosy istorii, n° 5, mai 1982, p. 108-112.

Dans l'ensemble les textes ont été bien compris (ils ne présentaient pas de difficultés majeures) mais deux séries d'obstacles ne sont pas surmontées par tous les candidats :
- difficulté à faire court ; peu de candidats résument au 1/10 du texte ;
- difficulté à s'en tenir exactement au texte ; certaines analyses sont des paraphrases plus longues et plus vagues que les textes proposés.

Si le catalogage pour le catalogue auteurs et anonymes est correct, l'indexation pour le catalogue alphabétique de matières est souvent trop imprécise ou approximative ; quant à l'indexation CDU elle pèche surtout par excès de longueur.

- Epreuves orales

1) Epreuve pratique de recherche bibliographique

Dans les trois grands domaines bibliographiques les membres du jury ont constaté que les candidats avaient d'assez bonnes connaissances théoriques mais n'avaient pas assez manipulé et utilisé les instruments qu'ils citaient.

Devant une question, avant d'essayer d'énumérer des répertoires, les étudiants doivent d'abord étudier le problème posé pour en voir les différents aspects. Leurs réponses doivent également se faire méthodiquement et logiquement.

2) Analyse d'un article en français sur les bibliothèques ou la documentation

Les résultats sont corrects pour la majorité des candidats. La lecture régulière des revues professionnelles les prépare bien à cette épreuve. Toutefois il ne suffit pas de savoir condenser un texte, il faut savoir en dégager les traits essentiels et l'apport dans le domaine concerné.

C'est pourquoi le jury pose, en plus de l'article à analyser, des questions pour faire préciser certains points ou faire exprimer les points de vue personnels. On conçoit la prudence des candidats à porter des jugements critiques ; ils doivent néanmoins réagir à la lecture de textes qui sont à la base de la formation continue des bibliothécaires et des documentalistes.

IV - Option « Discothèques et bibliothèques musicales »

- Epreuves écrites

1) Dissertation ou rapport sur l'organisation, la gestion et l'animation d'une discothèque et d'une bibliothèque musicale.

Le sujet suivant fut proposé : « A l'occasion d'une « Année de la musique » vous êtes chargé de préparer, dans la bibliothèque ou discothèque où vous travaillez, une exposition et des animations (limitées à deux semaines) consacrées à la musique. Dans une note à votre directeur d'établissement, dites ce que vous souhaitez faire pour celles-ci et comment vous comptez les préparer et les organiser. »

Dans l'ensemble les copies furent jugées satisfaisantes. Les candidats ont traité le sujet sous ses différents aspects. Certains ont exposé des idées intéressantes et originales révélant ainsi des qualités de bon augure pour l'exercice de leur métier.

2) Epreuve de catalogage

Disques :
- Chateauvallon 76 : Léon Francioli, Beb Guérin, Bernard Lubat, Michel Portal. L'Escargot ESC 382.
- Dvorak : Neuf danses slaves, Orchestre national de la R.T.F. Paul Kletzki. Festival FC 466.
- Le Luth afghan, Essai Kassimi. Festival ARN 33 471.
- Didier (Romain). RCA PL 37 446.

Les résultats furent moyens car les candidats, à qui avaient été enseignées, pour la première fois cette année, les nouvelles normes de catalogage, ne les maîtrisaient pas complètement et n'avaient pas tous pu les pratiquer pendant leur stage. La rédaction - en cours - d'un manuel pratique de catalogage palliera ce manque d'expérience à l'avenir.

Musique imprimée :

- Lafarge (Guy). - La Leçon d'amour dans un parc : comédie musicale de Jean Valmy et André Birabeau... - Paris : Chandens, 1980.

Là aussi les notices furent jugées insuffisantes. Souvent pris de court, les candidats laissent passer des étourderies ou des erreurs ; il est nécessaire qu'ils répartissent mieux leur temps entre le catalogage des disques et de l'œuvre imprimée.

- Epreuves orales

1) Interrogation sur l'histoire de la musique

Cette épreuve apparaît difficile en raison de l'absence de formation musicale antérieure pour la plupart des candidats. Cette année, les membres du jury avaient souhaité qu'il n'y ait plus d'oeuvres musicales constituant un programme limité, l'expérience des années précédentes n'ayant pas été concluante. Les étudiants furent donc interrogés sur des oeuvres musicales « classiques » et « non-classiques », qu'ils tiraient au sort parmi une centaine d'enregistrements.

Beaucoup d'exposés ont péché soit par leur forme (manque de plan, vocabulaire spécialisé mal utilisé), soit par l'insuffisance des connaissancés musicales.

2) Choix de disques

C'est l'une des épreuves où les candidats assimilent le mieux l'enseignement reçu. Elle s'est déroulée de façon satisfaisante.

LISTE DES CANDIDATS REÇUS

Bibliothèques publiques

Mlle AIZE Béatrice ; Mlle ALLIGUIE Arlette (A. Bien) ; Mlle ALUZE Michèle ; Mlle AMAGAT Françoise ; Mme AMIEL Berthe ; Mme ANDRE Mary-Josée (A. Bien) ; Mme ANGEL Marie-Astrid (A. Bien) ; Mme ANTONMATTEI Danielle ; Mme ARNOUX Anne-Marie (A. Bien) ; Mlle ARNOUX Danièle ; Mme ARVEUF Jeannine ; Mlle AYROLES Marie-Christine ; Mlle de BAECQUE Bénédicte (A. Bien) ; Mme BAGATTIN Jeanne-Marie ; Mlle BARBIERI Marie-Josephe ; Mlle BARD Régine ; Mlle BARNEFF Lise (Bien) ; Mme BARNIER Isabelle ; Mlle BARON Claudine ; Mlle BARRE Roselyne (A. Bien) ; Mlle BARTHELEMY Marie-Béatrice ; Mlle BARTOLI Marie-Louise ; M. BAVEUX Marc ; Mlle BEAUFOL Sylvie ; M. BELLEGO Olivier (Bien) ; Mlle BENABID Florence (A. Bien) ; Mlle BENIN Michèle ; M. BERGALASSE Eric ; Mme BERNADET Chantal ; Mme BERNARD Hélène ; Mme BERNARD-GUELLE Nicole ; Mlle BERRO Catherine (A. Bien) ; Mlle BERTHAULT Marie-Hélène (A. Bien) ; Mlle BESSEDE Monique (A. Bien) ; Mlle BESSON Catherine ; Mlle BILLARD Françoise ; Mlle BLANC Catherine (A. Bien) ; Mme BLANCHAUD Annie ; Mlle BLANCO Rosa-Marie (A. Bien) ; Mme BLANDIN Anne-Marie ; Mlle BLANDIN Christine (A. Bien) ; Mlle BLANQUET Véronique ; Mlle BLASQUEZ Françoise (Bien) ; M. BLONDEEL Gérard ; M. BLOY Jacques (A. Bien) ; M. BOGROS Olivier (A. Bien) ; Mme BOIMARD Agnès ; Mlle BOLARD Nicole ; Mme BONDON Catherine ; Mlle BONNINGUE Françoise (A. Bien) ; Mlle BORDET Isabelle ; Mme BORYSKO Françoise ; Mlle BOUCAULT Viviane ; Mme BOUCHAUD Henriette ; Mlle BOUGEAULT Pascale (Bien) ; Mme BOUGRAIN Brigitte (T. Bien) ; M. BOULANGE Jean-Marc ; Mme BouYssY Elisabeth ; Mlle BREARD Marie-Chantal ; Mme BREL Sylvie (A. Bien) ; Mlle BRIEZ Elisabeth (A. Bien) ; Mme BRIVOIS Marie-Dominique (A. Bien) ; Mlle BROCHOIRE Catherine ; Mlle BRUNEMER Joëlle (A. Bien) ; Mlle BRUNSO Michelle (A. Bien) ; Mlle BUISSON Bernadette (Bien) ; Mme BURY Hélène (A. Bien) ; M. CAILLEAUX Alain (A. Bien) ; Mme de CALAN Odile (Bien) ; Mme CARIDROIT Annick ; Mlle CARNINO Lucette ; Mlle de CAROLIS Marina ; Mlle CARRAU Christine (A. Bien) ; Mlle CAUQUIL Bénédicte (A. Bien) ; Mlle CHAIZE Denise (A. Bien) ; Mlle CHALEYSSIN Carole (A. Bien) ; Mlle CHAMBRION Marie-Jeanne (A. Bien) ; Mme CHAMOIS Jacqueline (A. Bien) ; Mlle CHANTEGROS Véronique (A. Bien) ; Mme CHAPLAIN Françoise (A. Bien) ; Mme CHAPUIS Chantal ; Mme CHAPUIS-MACHU Hélène ; Mlle CHAUVEINC Fabienne ; Mlle CHEGARAY Monique ; Mme CHEMERY Laure (A. Bien) ; Mlle CHEUTIN Claudie ; Mlle CHEVAILLIER Chantal (A. Bien) ; Mme CLAUDON Murielle ; Mme COGNE Anne ; Mlle COLANGELO Jacqueline ; Mme COLIN Catherine (A. Bien) ; Mlle COLLOMB Danièle ; Mlle COLOMBO Sylvie ; Mlle CONFESSION Marie-Anne (A. Bien) ; Mme CONTINI Frédérique ; Mlle CORNEVIN Chislaine ; Mlle COSTE Nadine (A. Bien) ; Mlle COUDERC Yvette (A. Bien) ; Mlle CouDIN Jocelyne (A. Bien) ; Mlle CRAMARD Odile (A. Bien) ; Mlle DAERON Marie-Christine (A. Bien) ; Mme DAGAIL Evelyne (Bien) ; Mme DAGAND-CAVALLI Hélène (A. Bien) ; Mme DAROIT Elisabeth (A. Bien) ; Mlle DARRASSE Anne-Laurence (A. Bien) ; M. DARTIGUENAVE Bruno ; Mlle DASPET Catherine ; Mlle DAUDET Françoise ; Mlle DECOURTEIX Joëlle ; Mlle DEFRADAS Brigitte ; Mlle DELAGE Marie-Pierre ; Mlle DELAMETTE Catherine ; Mlle DELANNOY Anne (Bien) ; Mme DELORME Bernadette ; M. DEMOUTIEZ Pierre ; Mlle DENECKER Claire (A. Bien) ; Mlle DEPIENNE Dominique (A. Bien) ; Mme DESANGES France (A. Bien) ; Mlle DESCHAMPS Marie-Claude (A. Bien) ; Mlle DIDIER LAURENT Gisèle ; Mme DOLACINSKI Dany (A. Bien) ; Mme DOYEN Michèle (A. Bien) ; Mlle DREON Danielle ; Mlle DROUART Nathalie (A. Bien) ; Mme DRU Monique ; Mlle DUBEAUREPAIRE Dominique ; Mlle DUBOURG Mireille ; Mlle Duc Marie-Anne ; Mme DUCRETTET Christiane ; Mlle DUEZ Gisèle (A. Bien) ; Mlle DUFOUR Muriel ; Mme DUGUAY Marie-Françoise, Mme DUMOULIN Thérèse (A. Bien) ; Mme DUQUEROIX Dominique (A. Bien) ; Mlle DUTHIL Geneviève ; Mlle EL-BAHAR Brigitte (Bien) ; Mlle ERTEL Marie-Anne (Bien) ; Mlle ESPAGNET Martine (A. Bien) ; Mme FABART Elisabeth ; Mme FACON Dominique ; Mlle FARINA Brigitte ; Mme FAULKNER Anne (A. Bien) ; Mlle FAVIN Muriel (A. Bien) ; Mme FERNANDEZ Sara (A titre étranger) ; Mlle FERRON Véronique ; Mlle FILHOL Marie ; Mme FLAMANT Antoinette ; Mme FLAMENCOURT Agnès (A. Bien) ; Mme FLATREAUD Viviane ; Mlle FLECHON Anne ; Mme FOLIOT Catherine (Bien) ; Mme FORGERIT Jacqueline ; M. FOURNIER Joël (A. Bien) ; Mlle FRANC Cécile ; Mlle FRANÇOIS Brigitte (Bien) ; Mme FRASQUET Danièle ; Mlle FRESSON Marie-Jeanne (Bien) ; Mlle GAFFARD Josette (A. Bien) ; Mlle GAILLOT Alice ; Mme GANGUET Sophie ; M. GASCHIGNARD Jean-Paul (A. Bien) ; Mlle GAUTHIER Françoise ; Mlle GAUTHIER Marie-France (A. Bien) ; Mlle GENTILE Pétronille ; Mlle GEORG Marie-Josèphe ; Mlle GERETSCHLAGER Ingrid (A titre étranger) ; Mlle GIBAUD Anne ; M. GIFFARD Bruno ; Mme GILLARD Béatrice ; Mme GOMETZ Jeanne (A. Bien) ; Mme GONNET Nicole ; M. GRALL Patrick (A. Bien) ; Mlle GRANGER Sylvie ; Mlle GREA Pascale ; M. GROSSO Jean-Jacques (T. Bien) ; Mme GRUER Myriam ; Mlle GRUPPO Françoise ; Mme GUELFI Monique ; Mlle GUERIN Claudie (A. Bien) ; Mlle GUIBOINE Brigitte ; Mme GUILLOT Dominique (A. Bien) ; M. HANNECART Jean-François ; Mlle HARISMENDY Jeanne ; M. HECKEL Patrick ; Mlle HECQUARD Françoise (Bien) ; Mme HELIE Catherine (A. Bien) ; Mlle HERPIN Marie-Eve ; Mme HERRMANN Monique (A. Bien) ; Mlle HERVIEU Marie-Thérèse ; Mlle HITTER Marie-Pierre (A. Bien) ; Mlle HOTE Agnès (A. Bien) ; Mme HUBERT Pascale ; Mme JACQUET Odile (A. Bien) ; Mme JEAN-BAPTISTE-EDOUARD Julienne ; Mme JEANNIN Brigitte ; Mlle JEANPIERRE Francine (A. Bien) ; Mme JEGOU Pascale (A. Bien) ; M. JELMINI Thierry ; Mlle JOANNE Marie ; Mme KERN Catherine (A. Bien) ; Mme KIEFFER Geneviève ; Mlle KNOCKAERT Corinne ; Mlle KREUWEN Claire (A. Bien) ; Mme KUNSCH Christine (Bien) ; Mme LABEILLE Annie ; Mme LACERES Annie ; Mme LACHEZE Marie-Thérèse ; Mme de LAGUARIGUE Michèle (A. Bien) ; M. LAHAIS Didier ; Mlle LAILLIAU Annie (A. Bien) ; Mlle LAMY Marie-Agnès (A. Bien) ; Mlle LANDRE Evelyne (Bien) ; Mlle LARDEUR Brigitte ; Mme LARIVIERE Raphaële ; Mme LAURENT Françoise ; Mlle LEBON Françoise (A. Bien) ; Mlle LEBON Lucienne ; Mme LEBRAS Dominique ; Mlle LE BRAS Suzanne ; Mlle LE CURIEUX Monique ; Mlle LEFEBVRE Laurence ; Mlle LEFORT Isabelle (A. Bien) ; Mme LE GALL Annie (A. Bien) ; Mlle LE HUEROU-KERIZEL Dominique (A. Bien) ; Mme LEMAIRE Patricia (T. Bien) ; Mlle LE MOIGN Catherine (A. Bien) ; Mme LEMOINE Annie ; Mlle LEMONNIER Jenny ; Mlle LEPETIT Francine (A. Bien) ; Mme LEPINAY Mireille ; Mlle LEROUx Gwenola ; Mme LEVARD Thérèse (A. Bien) ; M. LEVECQUE Josse (A. Bien) ; Mlle LIEVRE Françoise ; Mlle LIGER Marie-Cécile ; Mme LIGERON Françoise (Bien) ; M. LINET Jean-Charles (Bien) ; Mlle LOCRE Véronique ; Mme LOMBARD Joëlle (A. Bien) ; Mme LORNE Edvard (A. Bien) ; Mlle LOUAINTIER Pascale ; Mlle LOPEZ Francine ; Mme LUCARZ Paule (T. Bien) ; Mlle MACARY Cécile ; Mlle MACHAULT Catherine (A. Bien) ; Mme MAENHAUT-PIREZ Françoise ; Mme MAGNE Laurette (Bien) ; Mme MAHUT Anne-Marie (Bien) ; Mlle MALLEY Marie-Josée (A. Bien) ; Mme MANANT Marie-Line (A. Bien) ; Mme MANDINEAU Gisèle ; Mlle MANGENOT Sophie (A. Bien) ; Mme MANGIN Danielle (Bien) ; Mlle MARCHAND Anne ; Mme de MARCHI Nicole (Bien) ; Mme MARTEL Marie Elise (A. Bien) ; Mlle MARTIN Frédérique ; Mme MARTIN Odile (A. Bien) ; Mlle MASSON Corinne ; Mlle MASSON Véronique ; Mme MASURE Hélène (Bien) ; Mme MATHEY Anne-Marie ; M. MATHIEN Jacques ; Mlle de MAUMIGNY Bénédicte (A. Bien) ; Mme MAZELIER Rolande , Mme MEHNERT Françoise ; Mlle MEREL Marie-Annick (A. Bien) ; Mlle MICHEL Chantal ; Mme MICHEL-VIBERT Joëlle ; Mlle MILONAS Marie-Brigitte ; Mlle MIRONNEAU Françoise (Bien) ; Mlle MISTRAL Claire (A. Bien) ; Mme MONGE Christine (A. Bien) ; Mme MONIEZ-GORSE Marie-Luce (A. Bien) ; Mlle MOREAU Béatrice ; Mme MOREIRA-GONCALVES Maria ; M. MORIS Joël (A. Bien) ; Mlle MOUILLON Marie-Muriel ; Mme MusY Michèle (A. Bien) ; Mlle MUZELIER Elisabeth ; M. NADAUD Philippe ; M. NADDEO Lucien (A. Bien) ; Mlle NEAU Françoise (Bien) ; Mlle NETO Elvira ; Mlle NIEDER-BERGER Véronique ; Mlle NIKOLIC Catherine (A. Bien) ; Mlle NINNIN Solange (A. Bien) ; Mlle NOIRAY Catherine ; M. OHAYON Gabriel ; Mme PAGANELLI Françoise ; Mlle PANETTA Elisabeth ; Mlle PANIGHETTI Colette (A. Bien) ; Mme PAPION Sophie (A. Bien) ; Mme PARAGOT Agnès, Mlle PASCAIL Odile, Mlle PASCAL Catherine ; Mme PASQUALINI Simone , Mlle PASQUET Michelle (A. Bien) ; Mlle PAVY Pascale ; Mlle PAYEN Marie-Claude (A. Bien) ; M. PEIGNET Dominique (T. Bien) ; Mlle PELLAT Brigitte ; Mlle PERRAULT Aline (A. Bien) ; Mlle PESSIS Sylvie ; Mlle PETIT-LAURENT-METZLER Jocelyne (A. Bien) ; Mlle PEUZIAT Pascale ; Mme PHILIPPE Line ; Mme PICHON Anne-Marie (A. Bien) ; Mlle PIERRON Hélène ; M. PIERRY Bernard ; Mlle PILLOT Armelle ; Mlle PLANCHAIS Ginette ; Mme POGGIOLI Annie ; Mlle POMMIER Christine ; Mme PONTINI Isabelle (A. Bien) ; Mlle PORTE Catherine (A. Bien) ; M. POTRON Jean-Paul ; Mlle POULIQUEN Sylvie (A. Bien) ; M. POUPET Norbert (A. Bien) ; Mme POUYLLAU Evelyne ; Mme PRESSON Eva (Bien) ; Mlle PROST Elisabeth ; Mlle PUGLIESE Jocelyne ; Mme QUEMENER Annie ; Mme RABADEUX Françoise ; Mlle RAY Martine ; Mlle REAUDIN Catherine (A. Bien) ; Mme REMANDE Sophie (A. Bien) ; Mlle REMONDET Hélène (A. Bien) ; Mlle RENAULT Françoise (Bien) ; Mme RENIER Danielle (Bien) ; M. REVERT Olivier Bien) ; Mlle RICHE Pascale ; Mlle RICHEZ Dominique ; M. RICOU Patrick (A. Bien) ; M. RIGOLIER Jean-Marc ; Mlle RIGOT Huguette (Bien) ; Mlle ROBERT Evelyne ; Mme ROBERT Thérèse (A. Bien) ; Mme de ROBIANO Isabelle (A. Bien) ; Mme ROCHEMAN Fabienne (A. Bien) ; Mlle ROCHER Catherine (A. Bien) ; Mlle ROCHET Pascale ; Mlle RODOLPHE Catherine A. Bien) ; Mlle ROMERO Michelle (A. Bien) ; Mlle RONCELLI Pascale (A. Bien) ; Mlle ROSSIGNOL Isabelle ; Mme ROUAUD Françoise (A. Bien) ; Mme ROUGERIE Simone (A. Bien) ; M. ROUMET Sylvain (A. Bien) ; M. ROUYER François (Bien) ; M. SAADA Frédéric (Bien) ; Mme SABATIER Anne-Marie (A. Bien) ; Mlle SAISSET Dominique (A. Bien) ; Mlle SAUMONT Nellie (A. Bien) ; Mlle SAUTES Marie-Florence ; Mme SAVIGNAT-BELHOTE Michèle (A. Bien) ; M. SCHLECHT Jacques-Albert (A. Bien) ; Mme SCHREIBER Annie (Bien) ; Mme SILVENTE Christiane ; Mme SINAYOKO Lucie (A. Bien) ; Mme SINEUX Dominique (A. Bien) ; Mlle SMALL Perrine (Bien) ; M. SNIATECKI Gilles (Bien) ; Mlle SOKOLOFF Nadine (A. Bien) ; Mlle STURM Sophie ; Mme SusoNG Christine ; Mme de TAFFIN Anne-Marie (A. Bien) ; Mlle TARDIF Jocelyne ; Mlle TEISSEDRE Mireille ; Mme TEMPELAERE Véronique ; Mlle TESTARD Anne-Marie ; Mme THIBAULT Marguerite ; M. THIELIN Paul (Bien) ; Mme THOMASSO Christine ; Mlle TIFFET Sylvie ; Mlle TIXERANT Martine ; Mlle TOMULIC Rose (A. Bien) ; Mlle TRASKA Sylvie (A. Bien) ; Mlle TRIBOULOT Christine ; Mlle TRIGER Véronique ; Mlle TUFFIERE Annette (A. Bien) ; Mme VAILLANT Pascale ; Mme VALAY Monique (A. Bien) ; Mlle VALENTIN Christine (A. Bien) ; Mlle VERVISCH Maryannick (A. Bien) ; Mlle VEYSSIERE Marie-Pierre (A. Bien) ; Mlle VIDAILHET Marie-Josée ; Mlle VIDAL Thérèse ; Mlle VIEUX Brigitte ; M. VILBERT Loic-René (A. Bien) ; Mme VILPASTEUR Monique ; M. VINCENT Denis (A. Bien) ; Mme VINCENT Michèle (A. Bien) ; M. VIX Jean-Luc (A. Bien) ; Mlle WEIL Joëlle ; Mlle WILKOWSKI Hélène (A. Bien) ; Mlle YOUINOU Catherine.

Bibliothèques d'établissement d'enseignement et bibliothèques pour la jeunesse

Mlle ACEDO Anne-Marie ; Mme ADAM Marie-France (A. Bien) ; Mme ARNOULD Elisabeth (A. Bien) ; Mme ARNOULT Arlette (A. Bien) ; Mme d'AUDIFFRET Anne (A. Bien) ; Mlle AUVIGNE Chantal (Bien ; Mme AYMERIC Eliane ; Mlle BAPTISTE Marie-Pierre (A. Bien) ; Mme BARoux Françoise (A. Bien) ; Mme BAUDOIN Catherine (A. Bien) ; Mlle BELTRANO Bernadette ; Mme BERNARD Françoise (Bien) ; Mlle BERNARDI Françoise ; Mme BERTE Carole (Bien) ; Mlle BETTINGER Annie , Mme BOIS Lise ; Mme BOISSEL Anne ; Mlle BOMMIER Anne (Bien) ; Mme BOUDIAS Françoise ; Mme BOURGEOIS Annick ; Mme BOURQUARD Françoise (A. Bien) ; Mme BOYER Annie (Bien) ; Mlle BOYER Fabienne (A. Bien) ; Mme BOZON ; Mlle BRACHET Nicole ; Mme BRAEMER Dominique (Bien) ; M. BRET Jean-Luc (A. Bien) ; Mlle BRIGELL Véronique ; Mlle BROUSSILLON Odile ; Mme BUISSON Denise (Bien) ; Mme DUREL Danielle (A. Bien) ; Mme CADILHAC Cécile (A. Bien) ; Mme CARTOZO Carole (A. Bien ; Mme CAUSSE-MAO Jacqueline (A. Bien) ; Mme CESCON Geneviève A. Bien) ; Mlle CHAIGNEAU Françoise ; Mme CHAMMOUT Françoise Bien) ; Mme CHAMORET Kathy (A. Bien) ; Mme CHARLEUX Marie-Thérèse A. Bien) ; Mlle CHARTAN Lydia (A. Bien) ; Mme CHERVET M. Dominique Bien) ; Mlle CHEVRON Marie-Pierre ; Mlle CHICOINEAU Claudine ; Mlle CHIECCHI Christine ; Mme CHIPPAUX Denise (Bien) ; M. CHOFFAT Bernard (Bien) ; Mlle CHOUVY Martine ; Mme CLEMENCIN Jacqueline ; Mlle CLEMENT Sylvie (A. Bien) ; Mlle COCAULT Brigitte (Bien) ; Mlle CoCOUVI Chrystel (A. Bien) ; Mlle COING Marie-Paule (A. Bien) ; Mlle COISSARD Christine (A. Bien) ; Mme COLOMBO Marie (A. Bien) ; Mlle COPPENS Martine (A. Bien) ; Mlle COQBLIN Françoise (A. Bien) ; Mlle CORNU Catherine ; Mlle COSTA Corinne (A. Bien) ; Mlle COSTE Marie-Elisabeth (Bien) ; Mme COTTET Catherine (Bien) ; Mlle COUET Madeleine (A. Bien) ; Mme COURCOUX Dominique (A. Bien) ; Mme CUBERO Danielle ; Mme DARNAND Marthe (A. Bien) ; Mlle DAUREL Fabienne ; M. DAVOUST Jean-Claude (A. Bien) ; Mlle DEBBANE Dominique (Bien) ; Mme DEFRANCE Agnès ; Mme DELON Nicole (A. Bien) ; Mlle DEMEZIERES Sophie (Bien) ; Mlle DESCHENNES Anne ; Mlle DESSEIGNE Sophie (A. Bien) ; Mme DEVERINES Sylvie (A. Bien) ; Mlle DIARD Michèle (A. Bien) ; Mlle DIDIER Christine ; Mlle DIDIER Evelyne ; Mlle DIEUZEIDE Catherine (A. Bien) ; Mlle DIGNE Danièle (A. Bien) ; Mme DOIX Claude (A. Bien) ; Mme DOMENACH Fanny ; Mlle DOUZAL Agnès (A. Bien) ; Mme DROUET Margaret (A. Bien) ; Mlle DUBOST Josette (T. Bien) ; Mme DUCHEMIN Nathalie (Bien) ; M. DUCOMET Denis (A. Bien) ; Mme DUFFORT Marie-Paule (Bien) ; Mme DUHAMEL Michèle (A. Bien) ; Mme DUHOUX Monique (A. Bien) ; Mme DUMONT Isabelle ; Mlle DUPLISSY Sylvie (A. Bien) ; Mme EGLIN Pascale (Bien) ; Mlle ENGELDINGER Lise (A. Bien) ; Mme ENGRAND Flavie (A. Bien) ; Mme ESBRAT Charlette (A. Bien) ; Mme EURIOT Monique (T. Bien) ; Mme FARGUES Micheline (Bien) ; Mme FAUCHON Chantal (Bien) ; Mme FAURE Laura (Bien) ; Mme FAYOLLE Martine (Bien) ; Mlle FAYSELER Marie-Pierre ; Mlle FERAUGE Françoise (A. Bien) ; Mme FERRY Agnès (A. Bien) ; Mme FEYDI Annick ; Mlle FICHEUX Marie-Elisabeth (A. Bien) ; Mlle FIGUIE Sandrine (A. Bien) ; Mme FRABOULET Jaqueline (Bien) ; Mlle GALLAIS Christine (T. Bien) ; Mme GAMBIER Anne-Marie ; M. GAUDET Jean-Marc ; M. GAUVIN Roger (Bien) ; Mlle GAUWEILER Véronique ; Mme GERKE Lucie ; Mlle GIBERT Irène ; Mlle GLEYZE Chantal (A. Bien) ; Mlle GODEFROY Sylvie (A. Bien) ; M. GoPAL Pierre ; Mlle GOUPILLE Catherine (A. Bien) ; Mme GOURGEON Marie-Claude ; Mme GRANGE Bernadette (A. Bien) ; Mme GRELLARD Dominique (Bien) ; Mlle GROSJEAN Isabelle (A. Bien) ; Mme GRUER Martine (A. Bien) ; Mme GRUNWALD Elisabeth (Bien) ; Mlle GUIHARD Annie (A. Bien) ; Mme GUILBAUD Annie ; Mlle GUILLAUME Maryelle (A. Bien) ; Mlle GUILLET Huguette (Bien) ; Mme GUILLOUX Christine (Bien) ; Mlle GYSEMBERGH Véronique ; Mme HARAND Francine ; Mlle HEBERT Sophie ; Mme HENNART Marie-Claude (A. Bien) ; Mlle HENNEQUIERE Claude ; Mlle HERMET Geneviève (A. Bien) ; Mme HEYD Nicole (Bien) ; Mme HOLIN Claudine (A. Bien) ; Mme HOSTALRICH Martine ; Mme HUE Martine (A. Bien) ; Mlle HUWART Bernadette ; Mme IDBELKAS Marie-Hélène ; Mlle IDELSON Annick (Bien) ; Mlle JANVIER Martine (Bien) ; Mlle JAULT Isabelle (A. Bien) ; Mme JEAN Elisabeth (A. Bien) ; Mme JEHANNIN Michèle (A. Bien) ; Mlle JENARD Colette (A. Bien) ; Mme JEROME Geneviève ; Mlle KRUGER Brigitte (A. Bien) ; Mme KUBLER Marie-Odile (A. Bien) ; Mlle LACHEZE Monique (A. Bien) ; Mme de LA CROMPE MARIE Laurence ; Mme LAFAYE Eliane (A. Bien) ; Mlle LAMBERT Bernadette ; Mme LAMIRAULT Marguerite (Bien) ; Mlle LAMOTTE Dominique (A. Bien) ; Mlle LANGLOIS Patricia (T. Bien) ; Mlle LANSARD Brigitte ; Mlle LARCHE Marie-Hélène ; Mme LAURENTIN Marie (A. Bien) ; Mlle LE FEUVRE Marie-Lucienne ; Mlle LEFOULON Christiane ; Mlle LE GALL Annick (A. Bien) ; Mme LEGROUX Evelyne (A. Bien) ; Mme LEMOINE Anne (Bien) ; Mlle LEMONNIER Anne-José (A. Bien) ; Mlle LEROY Catherine ; Mme LETEMPLE Nicole ; Mlle LEVI-MINZI Martine ; Mlle LEYSSENNE Monique (Bien) ; Mlle LINET Isabelle ; Mlle LOCHEREAU Nicole ; Mme LONGUET Joseline (A. Bien) ; Mlle LO-THONG Josée ; Mme LUCINE Eliane (T. Bien) ; Mme LYGRISSE Christiane (Bien) ; Mme MADELIN Bénédicte ; Mlle MAGNAN Catherine ; Mme MALDONADO Josette (A. Bien) ; Mlle MALLET Christine (A. Bien) ; Mme MANUELIAN Marie-Madeleine (A. Bien) ; Mme MARGUERIN Armelle (A. Bien) ; Mme MARTIARENA Danièle (Bien) ; Mlle MAURY Anne ; Mlle MAYEUR Michèle ; Mme MAZEIRAT Renée (A. Bien) ; Mlle MECHIN Catherine ; Mlle MELARD Claudine (A. Bien) ; Mme MELCHIOR Nicole (A. Bien) ; Mlle MELLER Elisabeth (T. Bien ; Mlle MERTZ Marie-Annick (A. Bien) ; Mlle METAIT Danièle ; Mlle MIGNET Claude ; Mlle MILLET Marie-Paule ; Mlle MITHOUARD Frédérique ; Mlle MITOU Dominique ; Mme MOLINES Danielle ; Mme MORAND Marianne (Bien) ; Mme MORINEAUX Dominique (Bien) ; Mme MORISOT Catherine ; Mme MOULIN Jacqueline ; Mme MOUTOT Thérèse ; Mlle NEANT Claudine ; Mlle NEEL Martine ; Mlle NEVEU Véronique ; Mme OSER Marie-Thérèse ; Mlle OTTMANN Colette ; Mme OUDARD Marie-Claude (A. Bien) ; Mme PAYAN Françoise (Bien) ; Mlle PHILIPPE Claudette (A. Bien) ; Mlle PICARD Christine (A. Bien) ; Mme PIJNAKKER Edith ; Mlle PISSOT Jocelyne (A. Bien) ; Mlle PITAVY Claire ; Mlle PIVIN Camille (Bien) ; Mme PIVIN Marie-Jeanne (Bien) ; M. POMERANTZ Michel (A. Bien) ; Mlle PORTAL Danièle ; Mme PORTE Christine (A. Bien) ; Mme PRUVOST Marie-Christine ; Mme PRUVOST Monique ; Mlle PUIG Catherine (A. Bien) ; Mme PUPIN Lydie (A. Bien) ; Mme PUYSILLOUX Chantal (A. Bien) ; Mlle PUYSSEGUR Brigitte ; Mlle RAGOT Nadine (A. Bien) ; Mme RATEL Marie-Pierre (A. Bien) ; Mlle RAULET Marie-Claude (A. Bien) ; Mme RAVOUX Elisabeth (Bien) ; Mlle RENARD Karine (A. Bien) ; Mlle RICHARD Blandine ; Mlle RISSER Monique (Bien) ; Mlle ROBE Annie (Bien) ; Mme ROBOAM Françoise (A. Bien) ; Mlle RODET Joëlle ; Mme ROQUES Micaële (Bien) ; Mme ROUSSEAU Christine (Bien) ; Mlle ROUSSEAU Patricia ; Mlle ROUSSELLE Martine ; Mlle Roux Monique (A. Bien) ; Mme ROZE Sylvie (A. Bien) ; Mlle SALAMON Françoise (A. Bien) ; Mme SAUPIN Marie-Annick (Bien) ; Mme SAVARY Christiane (Bien) ; Mme SBRILANCI Marie-Claude (A. Bien) ; Mme SCHIELE Véronique ; Mme THEIS Annick (A. Bien) ; Mme THERAIN Angela ; Mme THIERY Michèle (Bien) ; Mlle TISNES Isabelle (A. Bien) ; Mlle TOURNEUR Claire (A. Bien) ; Mme VALAY Monique (Bien) ; Mlle VALENCIA NAVARRO Jacqueline (Bien) ; Mme VALLA Marie-Christine (Bien) ; Mlle VAN DAM Myriam (A. Bien) ; Mme VANGELL Laurence (A. Bien) ; Mlle VAZQUEZ Anna (A. Bien) ; Mlle VENTURA Dorélia ; Mme VERGER Corinne (A. Bien) ; M. VERGER Francis (A. Bien) ; Mme VERGNAUD Marie-Dominique (A. Bien) ; Mme VIAL Martine (A. Bien) ; Mme VIE Josette ; Mme VIGOUREUX Anne-Marie (Bien) ; Mme VINCENT Roselyne (A. Bien) ; Mme VRUCOS Josëlle (A. Bien) ; Mme VUARNESSON Edith (Bien) ; Mlle WALLIS Cécile ; Mlle WELKER Bernadette (A. Bien) ; Mme WIART Chantal (Bien) ; Mme ZUELGARAY Geneviève (A. Bien).

Bibliothèques spécialisées

Mme d'ASTE Viviane ; Mlle BAUDIER Véronique ; Mme de BELLIS Mariateresa ; Mme BENOIT-CATTIN Geneviève ; Mme BONNAL-SARLAT Christiane ; Mlle BRAULT Yvette (A. Bien) ; Mlle BRUNEL Chantal ; Mlle CAILLERETJoëlle ; Mme CANAZZI Catherine (A. Bien) ; M. CHAIB Jérôme (A. Bien) ; Mme CHEVRIER Catherine ; Mme DEHAIS Geneviève ; M. DENIS Alain (Bien) ; Mme DESMAS Hélène (A. Bien) ; Mlle DONNADIEU Catherine (A. Bien) ; Mlle DRIOT Marie-Pierre (A. Bien) ; Mlle DUBOIS Catherine (A. Bien) ; Mme DUBOIS Odile (Bien) ; Mme EL-MOURCHID Anne-Marie ; Mme FLAMANT Antoinette ; M. FOULHOUX Jean-Michel (A. Bien) ; Mlle GAUTHERON Isabelle ; Mme GUARY Marguerite ; Mlle GUY Fabienne (Bien) ; M. IZARD Michel (A. Bien) ; Mme JANIAUD Evelyne (Bien) ; M. KARRO Jacques ; Mme KIEKEN Renée (Bien) ; Mlle LALLEMANT Sophie (A. Bien) ; Mme LIS Béatrice (A. Bien) ; Mlle LUNDY Isabelle (Bien) ; Mlle MARIAUX Pascale (A. Bien) ; Mlle MARQUET Isabelle ; Mme MARTI Annie (A. Bien) ; Mlle MARTY Claire ; Mlle MEYNARD Yvonne ; Mme MITCHELL Lucy (A. Bien) ; A titre étrangéer ; M. NADDEO Lucien ; Mlle NEAU Françoise (A. Bien) ; Mlle OLLION Martine ; Mme PASTEUR Françoise (Bien) ; Mlle PETIT Brigitte (A. Bien) ; Mlle PEURAUD Odile (A. Bien) ; Mlle PLESSIER Jenny ; Mlle PLIHON Agnès (A. Bien) ; Mlle PREVOST Murielle (A. Bien) ; Mlle PROD'HOMME Jacqueline (A. Bien) ; Mlle PROUST Rose-Marie (A. Bien) ; Mme QUINSAT Françoise (Bien) ; Mlle RICHARD Aleth (Bien) ; Mlle RIGOT Huguette (Bien) ; Mme RISTORI Danielle (A. Bien) ; Mlle ROMAND Nathalie ; M. ROSENFELD Michel (A. Bien) ; Mlle ROYER Sylvie (A. Bien) ; Mlle SALAVERT Annie (A. Bien) ; Mlle SAURET Christine ; Mlle SCHWARTZ Anne ; Mme TE Jacqueline (A. Bien) ; Mlle THAUVIN Bernadette (A. Bien) ; Mlle TIMSIT Frédérique (A. Bien) ; Mlle TRIAUD Isabelle (A. Bien) ; Mlle TROMBERT Marie-Anne (A. Bien) ; Mme UTARD-WLERICK Guillemette (A. Bien) ; Mlle VAN DE PONSEELE Véronique (A. Bien).

Discothèques et bibliothèques musicales

M. AUBIN Jean ; Mlle AUDIN Michèle ; M. AUGER Gilles ; Mlle AUMAITRE Martine (A. Bien) ; Mlle BAUDRY Marielle (A. Bien) ; Mlle BECRIT Catherine ; Mlle BERTHIER Fabienne ; Mlle BEZES Brigitte ; M. BONNEAU Christophe (A. Bien) ; Mme BOUCHARD Cécile ; Mlle BUHAN Colette (A. Bien) ; Mlle CHAILLEY Marie-Noëlle (A. Bien) ; Mlle FARGE Stéphanie ; Mme FAYOLLE Suzanne ; Mme GABARD Claire ; Mlle GELDOF Catherine ; Mlle GOGUET Marie-Jeanne ; Mlle GOVEN Annick (A. Bien) ; M. GRIMBARD Thierry ; Mme GUEGAN Marie-Madeleine (A. Bien) ; Mlle MASSON Brigitte (A. Bien) ; M. HOCHARD Sylvain ; M. JACQUIER Jean-Denis ; Mlle JAMME Christiane (A. Bien) ; Mlle KARLIKOW Sarah ; Mme LEONETTI Sylviane (A. Bien) ; Mlle MARINELLI Nadine ; Mlle MARTIN Nadine ; Mlle MARTINEZ Sylvie (A. Bien) ; Mlle MAUSSION Blandine ; Mlle MENARD Dominique ; Mme MIZZI Claudine (Bien) ; Mme MONDON Frédérique ; M. PAUGAM Bernard ; Mlle PELLEGRINO Evelyne (A. Bien) ; Mlle RENAULT Marie-Elisabeth ; Mlle Roux Martine ; Mlle SOLARO Marie-Christine ; Mlle VANDEVOORDE Agnès ; Mlle ZITTER Jacqueline (A. Bien).

Illustration
Admissibilité - Statistiques (1/4)

Illustration
Admissibilité - Statistiques (2/4)

Illustration
Admissibilité - Statistiques (3/4)

Illustration
Admissibilité - Statistiques (4/4)