entête
entête

Marcel Fournier

Dictionnaire biographique des Bretons en Nouvelle-France

1600-1765

Québec : Archives nationales du Québec, 1981. - X-213 p. : ill. ; 28 cm. -(Études et recherches archivistiques ; 4.) Index p. 153-207. Bibliogr. p. 209-213. - ISBN 2-551-04203-8

par Albert Krebs

Marcel Fournier, né à Sherbrooke au Canada et historien à ses heures de loisirs, a entrepris en 1978 une vaste étude sur l'immigration bretonne en Nouvelle-France. L'ouvrage dont nous rendons compte, est le résultat de deux années d'intenses recherches. Tout en démontrant l'essentielle complémentarité des archives de France et de celles du Québec, l'auteur y situe la part, controversée jusqu'ici, de la Bretagne à la colonisation de la Nouvelle-France. S'il estime que Paris et l'Ile-de-Françe ont contribué le plus au peuplement du Canada, il démontre que, contrairement à une opinion très répandue, les Bretons ont été relativement nombreux à venir dans ce pays, non pas quelques centaines mais près de seize cents. Son livre contient d'abord une « partie historique » renseignant sur les pêcheurs bretons qui furent les premiers Français à toucher les côtes de l'Amérique du Nord, il reconnaît ensuite que, sous l'administration française, les rapports directs entre la Bretagne et la Nouvelle-France ne furent pas nombreux, il identifie cependant 1 585 individus originaires de Bretagne et venus au Canada, parmi eux 560 au moins y sont restés. Il nous donne ensuite 1 027 biographies rédigées en partant de dossiers conservés à la Division des services des Archives nationales du Québec. On y remarque celle de Jacques Cartier. Cette étude remarquable est complétée par quatre appendices « Bretons de passage en Nouvelle-France, » et index « des localités de Nouvelle-France », des « localités de Bretagne » et « des surnoms et des variations de noms ». Elle contribuera à faire mieux connaître l'histoire de Québec et de la France.