entête
entête

Michel Gaudart de Soulages

Hubert Lamant

Dictionnaire des francs-maçons français

Albatros, 1981. - 589 p. ; 25 cm

par Pierre Parbel

Depuis plusieurs années, l'ésotérisme et l'occultisme sous toutes leurs formes sont à la mode. Dans ces domaines, se multiplient par collections entières - et semblent se vendre plutôt bien - des publications qui se partagent entre les meilleures et les pires. En voici une à ranger parmi les premières. Elle le mérite par le sérieux de sa préparation et par son utilité pour la maçonnologie en général et pour l'étude historique de la franc-maçonnerie française en particulier. Ce n'est pas que les documents sur cette dernière manquent, mais leur accès reste difficile pour des raisons intellectuelles et matérielles. En outre, ils n'offrent, du point de vue biographique, que des données parcellaires.

Fruit d'une compilation de travaux antérieurs et de sources non exploitées auparavant, le présent dictionnaire recense plus de 2 300 personnages célèbres qui ont appartenu ou appartiennent à la franc-maçonnerie française depuis son apparition au début du XVIIIe siècle. Environ dix pour cent d'entre eux sont des contemporains ; quelques notables de la politique, de la presse et des lettres d'aujourd'hui ont toutefois refusé d'être cités. Toutes les obédiences et organisations sont représentées, y compris la maçonnerie féminine, qui existe quelles que soient les positions de principe qu'elle suscite.

Classées alphabétiquement comme le veut le genre de l'ouvrage, les notices sont plus ou moins étoffées suivant la notoriété de ceux auxquels elles se rapportent et, bien sûr, l'abondance des renseignements disponibles. Selon les cas, elles contiennent, dans cet ordre, tout ou partie des indications suivantes : nom, prénoms et titres, dates et lieux de naissance et de décès, noms et prénoms des parents, qualité, profession, carrière et œuvres, date du mariage, nom et prénoms du conjoint et des enfants, appartenance et fonctions maçonniques, armes et, enfin, sources d'information utilisées.

Sans doute, dans son état actuel, le dictionnaire n'est pas parfait. Les auteurs eux-mêmes en conviennent, qui, avec le préfacier, souhaitent éveiller des curiosités et encourager d'autres études, et qui invitent leurs lecteurs à apporter des éléments nouveaux permettant d'élaborer une édition plus complète.