entête
entête

Lucien Chambadal

Jean-Pierre Sarmant

Dictionnaire de mathématiques

Hachette, 1978. - 288 p. ; 18 cm. - (Faire le point ; 70.) ISBN 2-01-004195-X : 30 FFHachette, 1978. - 286 p. ; 18 cm. - (Faire le point ; 71.) ISBN 2-01-004387-1

par André Moreau

Il s'agit de deux ouvrages répondant chacun à la même idée directrice, au même public. Les auteurs ont réalisé leur livre avec une préoccupation analogue, c'est-à-dire pour des élèves du second cycle ; cependant ces dictionnaires peuvent être consultés avec profit par bien d'autres personnes et en particulier par les parents.

En effet, chacun peut avoir besoin de se rappeler, de contrôler une connaissance oubliée ou encore de connaître la définition d'une expression nouvelle.

On trouvera en plus des explications propres à un vocabulaire, au nom du savant, les travaux marquant d'un mathématicien ou d'un physicien. Ce genre de biographie, qui comprend l'essentiel, est très appréciable surtout que l'on y trouve des savants actuels et vivants ; bien sûr les anciens, aux travaux fondamentaux, ne sont pas oubliés.

Si des travaux récents et modernes sont cités il est, évidemment, logique que les définitions de termes nouveaux y figurent. Ceux-ci comportent, si nécessaire, une partie historique. Je prendrai à cet égard deux exemples simples :

dans le Dictionnaire de mathématiques :

Théorie des ensembles : La théorie des ensembles a été créée par Cantor... à partir de 1872...

dans le Dictionnaire de physique :

Laser : Sigle des mots anglais Light amplifier by stimulated emission of radiation... Le premier laser solid (rubis) a été réalisé par Th. Maiman en 1960...

Il est regrettable que Maiman ne soit pas cité, comme d'autres noms propres, dans la liste des mots composant ce dictionnaire ; c'est peut être un oubli volontaire ; ceci expliquant cela. Il est remarquable que des auteurs aient su présenter, dans un espace aussi réduit et d'une façon extrêmement facile pour la consultation en vulgarisant avec autant de précision un aussi grand nombre de renseignements utiles aux élèves de classes terminales et à un public assez élargi.

Il semble que ce sont les premiers dictionnaires simples rédigés en langue française de mathématiques et physique moderne.