entête
entête

Chronique des bibliothèques

Bibliothèques interuniversitaires et d'université.

Bibliothèque de l'Université de Clermont-Ferrand.

Publication. - L'Index alphabétique annuel des sujets traités dans les thèses de médecine soutenues en France, à Abidjan, à Alger et à Dakar en 1973-1974 a été publié par la section médecine-pharmacie de la Bibliothèque de l'Université de Clermont-Ferrand 2. Il constitue le premier des index annuels qui continueront l'Index alphabétique quinquennal des sujets traités dans les thèses de médecine de 1968 à 1972. Le recensement de cet index a été limité aux fiches reçues à Clermont-Ferrand au Ier juillet 1974. Sous chaque mot-matière exprimant le contenu de la thèse sont donnés le nom de l'auteur avec initiale du premier prénom, l'année de soutenance, le sigle de la ville ou faculté de soutenance, le numéro officiel d'identification de la thèse et enfin la mention « d » pour les thèses dactylographiées.

Bibliothèque interuniversitaire de Lyon.

Exposition Arthur Adamov. - A l'occasion de la création de « A. A. Théâtres d'Arthur Adamov » de Roger Planchon au Théâtre national populaire à Villeurbanne, en janvier et février 1975, le Centre de documentation théâtrale de la Bibliothèque interuniversitaire de Lyon a réalisé une exposition pour tenter de cerner la personnalité de cet auteur dramatique par le biais de trois grands thèmes :
- La vie d'Adamov de sa naissance dans le Caucase en 1908 à sa mort à Paris en 1970, avec pour toile de fond les grands événements politiques et historiques, la Révolution d'octobre, la crise, les fascismes, la seconde guerre mondiale, les guerres impérialistes au Viet-Nam et en Algérie et les grands événements littéraires et philosophiques, le surréalisme, la découverte de Freud, le théâtre de l'Absurde, la découverte de Brecht.
- son œuvre théâtrale dans son ensemble comprenant les différentes étapes de son théâtre et sa résonance autobiographique.
- Adamov à Lyon et sa collaboration avec Roger Planchon dans les années 50 évoquée à l'aide des archives photographiques du Progrès de Lyon, de la presse régionale et des collections privées des nombreux amis d'Arthur Adamov.

Réalisée avec des moyens modestes, cette exposition est le résultat d'une collaboration originale entre le Théâtre national populaire et le Centre de documentation théâtrale. En effet, au moment de la préparation du spectacle, un maximum de documents a été rassemblé de part et d'autre : manuscrits, correspondance, articles, dossiers de presse, photos, etc. Cet ensemble qui vient s'ajouter aux collections du centre constitue un fonds documentaire et iconographique sur Arthur Adamov unique dans la mesure où il rassemble au même endroit des documents de provenance très diverse. Après avoir été présentée à la Bibliothèque universitaire de Bron-Parilly, l'exposition suivra les déplacements du spectacle à Lille, Saint-Étienne et Tours. Elle pourrait être prêtée aux établissements qui en feraient la demande auprès de la Bibliothèque interuniversitaire de Lyon.

Exposition sur l'Énergie. - La Bibliothèque interuniversitaire de Lyon a organisé dans sa section sciences, une exposition sur le thème de l'Énergie, qui est restée ouverte de mai jusqu'au 15 juin 1975. Cette exposition a été réalisée en collaboration avec des enseignants de biologie et d'écologie de l'Université Claude Bernard et en liaison avec la Fédération Rhône-Alpes de la protection de la nature.

Bibliothèque interuniversitaire de Toulouse.

Exposition de livres allemands. - Dans le cadre du mois culturel allemand organisé par la municipalité de Toulouse, la Bibliothèque interuniversitaire a accueilli du 7 au 14 février 1975 dans ses locaux de Rangueil et surtout du Mirail une exposition itinérante organisée par le « Börsenverein des deutschen Buchhandels ». Cette exposition de livres modernes avait pour but de donner un échantillonnage complet de la production allemande dans le domaine de l'édition. Elle était divisée en trois parties correspondant aux sciences de la nature, aux sciences sociales et aux lettres. Ces deux dernières parties étaient exposées dans les salles de la Bibliothèque de la section lettres-Mirail et formaient un ensemble de quelque trois mille livres d'une grande diversité et d'un intérêt certain. Inaugurée par le Recteur Chalin, le Maire-adjoint Krynen, les représentants du « Bôrsenverein des deutschen Buchhandels » et ceux du « Goethe Institut » de Toulouse, ainsi que différents représentants de l'Université, cette exposition a attiré pendant toute sa durée un public nombreux d'étudiants et d'universitaires.

Bibliothèques municipales.

Bègles (Gironde).

Inauguration de la Bibliothèque municipale pour enfants. - L'inauguration de la Bibliothèque municipale pour enfants de Bègles s'est déroulée le 18 février 1975 en présence de Mme le Maire de Bègles, des adjoints, de représentants des associations locales et du corps enseignant qui avaient œuvré à cette réalisation et de M. Yvon, conservateur en chef de la Bibliothèque municipale de Bordeaux. Dans un cadre aménagé pour offrir le maximum de confort à l'enfant en un ensemble harmonieux avec bois brut ciré, moquette de couleur chaude, plafond en lambris blancs, le mobilier a été disposé de façon à délimiter des zones réservées aux diverses activités. Les lecteurs ont à leur disposition, en libre accès, des livres en rayonnages, des albums illustrés dans des bacs mobiles et du matériel pédagogique placé dans des tiroirs. Au mur ont été apposés ces tableaux pour l'exposition de travaux d'enfants et un panneau mural de céramique permet aux jeunes de donner libre cours à leur imagination par le dessin. Cette bibliothèque, dont l'équipement a été subventionné par la Direction des bibliothèques et de la lecture publique, s'inscrit dans le cadre des réalisations effectuées à Bègles, à l'intention des enfants, notamment le Centre aéré et l'École de musique. Elle a été prévue pour permettre l'accueil de classes et le travail en groupe.

Bergerac (Dordogne).

Inauguration des nouveaux aménagements de la bibliothèque municipale. - Le lundi 20 janvier 1975, en présence de M. le préfet de la Dordogne, de M. le député-maire de Bergerac et de M. Desgraves, inspecteur général des bibliothèques, ont été inaugurés les locaux, entièrement rénovés, de la bibliothèque municipale situés au premier étage de la Mairie.

L'ancienne bibliothèque comprenait essentiellement une vaste salle où se côtoyaient jeunes et adultes; un fonds important d'ouvrages anciens se trouvait à l'entrée de la pièce et par suite de l'aménagement mobilier (hauts rayonnages scellés au mur) section de travail et section de prêt se confondaient. En outre, les archives municipales occupaient une des quatre pièces ouvrant sur la grande salle. A l'occasion de ces transformations, ces archives ont été transférées dans une pièce devenue vacante du rez-de-chaussée. D'avril à octobre 1974 le personnel procéda au déménagement, à l'inventaire, au reclassement des collections, tandis que les différents corps de métier réaménageaient la bibliothèque. Le résultat esthétique et pratique semble indéniable : poutres anciennes remises à nu et, contrastant heureusement avec un éclairage très lumineux, moquette et rayonnages fonctionnels. Pour permettre un accès facile les rayonnages ont été disposés de manière à délimiter nettement une section de prêt à l'entrée de la pièce et une section « scolaire » à l'autre extrémité. A côté de présentoirs pour revues, des tables rondes et des fauteuils permettent la lecture sur place et établissent un lien assez souple entre les deux sections.

Les quatre pièces latérales ont reçu les affectations suivantes : bibliothèque des enfants avec rayonnages, bacs pour albums, mobilier gai et coloré, possibilités d'animation; bureau des secrétaires; bureau de la bibliothécaire; salle du fonds ancien qui regroupe un important ensemble d'ouvrages des XVIIe, XVIIIe, XIXe siècles autour d'une partie du mobilier de l'ancienne bibliothèque (fauteuils en tapisserie et grandes tables rustiques).

Au dernier étage de la mairie un local a été aménagé en magasin pour recevoir livres vieillis et revues anciennes.

La satisfaction de ceux qui fréquentent la bibliothèque paraît évidente. Ils apprécient la clarté, le confort, la commodité, la liberté de recherche et de mouvement désormais offerts. L'augmentation sensible des abonnés ou des simples lecteurs témoigne de l'efficacité de cette formule.

Famars (Nord).

Inauguration de la Bibliothèque municipale de Famars. - Le 26 février 1975 a été inauguré le nouveau local de la Bibliothèque municipale de Famars en présence de M. le Maire, de ses adjoints et des personnalités locales. Ouverte en septembre 1973, la Bibliothèque municipale de Famars était, jusqu'à ce jour, installée à la Mairie. Elle dispose désormais d'un local indépendant à proximité de la mairie et de la place du village. A son ouverture la bibliothèque possédait d'un fonds de 700 ouvrages.

Laon (Aisne).

Exposition : Prisonniers et prisons célèbres. - Lors du congrès des prisonniers, pour le trentième anniversaire de leur libération, la Bibliothèque municipale de Laon a organisé, à leur demande, une exposition du 4 au 15 avril 1975 sur les Prisonniers et prisons célèbres.

Une première partie montrait des documents relatifs à des captifs de la région, tels Guénébaud, premier évêque de Laon, Ogier le Danois, les rois carolingiens, Louis le Pieux et Charles le Simple, les Chevaliers d'Eppes, prisonniers du Soudan, lors des croisades, le poète Charles d'Orléans, seigneur de Coucy et La Fère, Jeanne d'Arc, enfermée à Beaurevoir et son ami La Hire, pris à Château-Thierry, avec la mention de Cerfroid, première fondation des Trinitaires, ordre chargé de racheter les captifs. Venaient ensuite les portraits de prisonniers célèbres, comme Duguesclin, Philippe de Commines, François Ier ou Marie Stuart. Un ensemble de documents évoquaient les prisons célèbres, les cages de Louis XI, Pignerol avec Lauzun et Fouquet, l'île Sainte-Marguerite et le Masque de fer, Aigues-Mortes et les Camisards, Vincennes avec Condé, Diderot, les deux Mirabeau, Sade, la Bastille avec Bussy-Rabutin, Voltaire, La Tude, le Temple avec Louis XVI et sa famille, la Conciergerie avec Marie-Antoinette et La Valette, Saint-Lazare avec Chenier, le Luxembourg avec les Girondins, Sainte-Hélène et Napoléon Ier, Ham avec Napoléon III, Pau et Abd-El-Kader, Mons avec Verlaine, etc.

Exposition sur les Enluminures et vitraux des XIIIe et XIVe siècles. - Pendant l'Année gothique en Picardie, du 18 avril au 12 octobre 1975, la Bibliothèque municipale de Laon organise une exposition sur les Enluminures et vitraux des XIIIe et XIVe siècles. A côté de manuscrits à miniatures à fond doré, du temps de Saint-Louis et du roi Charles V, provenant de Notre-Dame et des abbayes laonnoises, l'exposition présente : la bibliothèque des œuvres d'Adam de Courlandon, doyen de Laon entre 1196 et 1226, comprenant encore douze manuscrits, très finement ornés, la bibliothèque d'un chanoine de Laon, Michel Casse (seize manuscrits), entre 1341-1376, qui furent acquis par le donateur, au cours de ses voyages à Avignon, avec pour plusieurs d'entre eux la date d'acquisition, le nom du vendeur et le prix payé. Enfin, sont également réunis les souvenirs de l'évêque bâtisseur de la cathédrale, Gautier de Mortagne, les manuscrits donnant les dates des vitraux et de la consécration de l'église, auxquels s'ajoutent les gravures de la cathédrale du XVIIIe siècle, l'état de l'église après la Révolution, les dessins de Mérimée et Viollet-le-Duc, lors de la restauration de 1850 ainsi que les gravures en noir des vitraux laonnois.

Un montage de diapositives inédites (52), avec un texte enregistré de quinze minutes permet aux visiteurs de découvrir les vitraux laonnois, exécutés en fin XIIe et début XIIIe siècles, par l'école du peintre verrier Pierre d'Arras.

Mulhouse (Haut-Rhin).

Expositions sur l'Afrique noire et sur l'Écologie. - La Bibliothèque municipale de Mulhouse a réalisé au printemps 1974 deux expositions de caractère pédagogique :
- La première, présentée en mars 1974, était consacrée à l'Afrique noire 3, au problème de la sécheresse qui ravageait alors les pays du Sahel. Une commune voisine de Mulhouse, Illfurth, qui venait d'être jumelée à la province de Kombissiri (Haute-Volta) avait pu prêter des documents et des objets artisanaux. Une plaquette bibliographique et une présentation d'ouvrages complétaient cette exposition.
- La seconde, consacrée à certains problèmes relevant de l'écologie, trouvait sa place dans le cadre d'une quinzaine écologique, organisée localement. L'énergie nucléaire, la pollution en ville étaient les thèmes retenus. Un montage audiovisuel complétait les panneaux réalisés par la bibliothèque centrale. L'exposition a ensuite circulé dans trois entreprises locales.

Exposition : Cinq siècles d'imagerie populaire. - En collaboration avecl'Association pour la Maison de la Culture et le Musée de l'impression sur étoffes, la Bibliothèque municipale de Mulhouse a pu présenter en octobre et novembre 1974 l'exposition réalisée par la Bibliothèque nationale Cinq siècles d'imagerie populaire. La bibliothèque municipale marquait ainsi son intérêt pour tout le domaine des arts plastiques, la gravure surtout, et sa volonté de collaborer avec tous les organismes culturels locaux.

Exposition de lithographies de Jean-Baptiste et Eugène Isabey. - La Société Godefroy Engelmann et la Bibliothèque municipale de Mulhouse ont présenté du II janvier au Ier février 1975 une exposition de lithographies dues à deux maîtres de la première moitié du XIXe, Jean-Baptiste et Eugène Isabey 4. Les 64 planches sélectionnées provenaient de collections mulhousiennes, celle du Cabinet des Estampes de la bibliothèque, la collection personnelle Lang-Verly (graveur)et celle de la Société industrielle qui s'efforce de rassembler les épreuves sorties des presses d'Engelmann.

L'exposition, inaugurée par M. le député-maire de Mulhouse, a permis de saisir l'évolution de la technique lithographique de l'époque et le catalogue, très complet, édité à cette occasion, a remporté un grand susccès.

Exposition : Jürgen Brodwolf 5. - La Société Godefroy Engelmann et la Bibliothèque municipale de Mulhouse ont présenté du 8 février au Ier mars 1975 une rétrospective des gravures de Jürgen Brodwolf, un des créateurs les plus en vue actuellement de la Jeune école allemande. Cette présentation trouvait place dans le cadre des échanges culturels existant entre la ville de Lörrach et Mulhouse. Les 42 pointes sèches sélectionnées permettaient de présenter la création originale de l'artiste, sa « figure tube » et l'amour qu'il porte à l'homme, la tragédie de la vie. Inaugurée en présence des municipalités de Mulhouse et de Lörrach et des nombreux amis de l'artiste, cette exposition a permis d'éditer un catalogue sur l'œuvre de Brodwolf.

Exposition de photographies de Jacques-Henri Lartigue et d'Irina Ionesco. - La Bibliothèque municipale de Mulhouse a présenté du 5 au 31 mars 1975 une exposition de photographies consacrées d'une part à Jacques-Henri Lartigue, d'autre part à Irina Ionesco. Réalisée dans le cadre « du mois de la photo rétro » organisé en collaboration avec une association locale et une entreprise commerciale, elle a permis de découvrir une œuvre photographique, chronique vivante de l'époque, reflet souvent humoristique du siècle, hymne à la joie de vivre, celle de Lartigue, et de comparer ses portraits de femme avec ceux que réalise Irina Ionesco, jeune photographe qui attire dans un monde merveilleux, mystérieux par certains côtés et trouble. Cette exposition, prêtée par les Éditions du Chêne, a remporté un succès très mérité auprès du public, jeune très souvent.

Exposition : Gravures originales d'artistes alsaciens. - La Bibliothèque municipale de Mulhouse a présenté du 12 avril au 10 mai 1975 une exposition consacrée aux Gravures originales d'artistes alsaciens. Cette exposition qui s'inscrivait dans le cadre des manifestations « Alsace 75 » a permis de présenter les recherches actuelles des graveurs alsaciens 6. Le Cabinet des Estampes, dont un des rôles est de réunir la production régionale, réaffirmait ainsi son existence et sa volonté de collaborer à toutes les manifestations culturelles mulhousiennes.

Ouverture de la discothèque Salvator. - La troisième discothèque publique, intégrée au réseau de la Bibliothèque municipale de Mulhouse, s'est officiellement ouverte le 18 février dernier. Après presque 2 mois de fonctionnement, on peut affirmer que ce service répondait à un réel besoin du public puisque 300 usagers sont régulièrement inscrits (dont 50% de lycéens et d'étudiants) et que la moyenne des prêts par jour est de 75. Avec un fonds de 1 250 disques, dont 50 % de musique classique, cette discothèque apparaît comme trop peu fournie étant donné la demande et déséquilibrée dans sa répartition. Il faudra donc combler les lacunes rapidement en dirigeant les achats vers les variétés.

Activités de la Bibliothèque des Coteaux. - La Bibliothèque des Coteaux (succursale de la bibliothèque municipale située dans une ZUP d'environ 12 000 habitants) a proposé en 1975 plusieurs manifestations pour adultes et jeunes :
- du 24 février au 8 mars une exposition de minéraux prêtés par un collectionneur présentait aux visiteurs (scolaires pour la plupart) un nombre important de pierres.
- Le 5 mars un jeu-spectacle pour enfants : TIC, une création de l' « Univers Enfants » d'Aix-en-Provence (Direction Pascal Sanvic).
- Du II au 31 mars en liaison avec diverses manifestations culturelles à Mulhouse sur le thème de la photographie : exposition de photographies d'Irina Ionesco, Cartier-Bresson et divers jeunes photographes anglais et américains.
- Du Ier au 19 avril, Visages du Québec, exposition itinérante, prêtée et organisée par la Délégation générale du Québec, réalisée au moment où le don de livres québecquois était mis en circulation.

Activités culturelles.

Club de lecture. - La Bibliothèque municipale de Mulhouse a créé, dans le cadre de l'Université populaire de Mulhouse, un club de lecture orienté sur la femme, en prenant pour prétexte l'année internationale de la Femme. Pour cette Ire série, 3 séances avaient été prévues. La première animée par la responsable de la bibliothèque centrale, Mme Botzung, et consacrée au Carnet de Paula de Solange Fasquelle, devait déboucher sur un débat pour ou contre la femme au travail. La seconde, due à Mlle Régnier, conservateur, mettait en lumière une autre figure de femme, une grand-mère de souche paysanne, Ma grand'mère Héloïse de Jilles Sedor-Roy, qui passionna l'auditoire. Le dernier club, présenté par la responsable de l'annexe de Dornach, Mme Baltzinger, était consacré au cycle de Montherlant Les Jeunes Filles qui donna lieu à un débat des plus animé. Cette première expérience sera vraisemblablement reconduite la saison prochaine.

Conférence. - Dans le cadre des cycles de conférences organisées par l'Université populaire, la bibliothèque avait été conviée à parler des livres d'enfant. Le conservateur, Mme Taesch, devait y présenter une sélection d'albums pour enfants, aborder les contes et tenter l'approche de la littérature enfantine dans son ensemble. Cette présentation répondait à un réel besoin, les livres d'enfants étant très mal connus.

Orange (Vaucluse).

Exposition d'Art populaire chinois. - Du 22 février au 8 mars 1975, une exposition d'art populaire chinois, organisée par l'Association des amitiés franco-chinoises, a été présentée à la Bibliothèque municipale d'Orange. Les papiers découpés multicolores qui constituaient l'exposition, au nombre de 500 environ, avaient été groupés par thème, autour de textes explicatifs, sur une douzaine de panneaux.

Orléans (Loiret).

Inauguration de la succursale de la Source et d'une exposition : le Dessin humoristique. - Le 16 avril 1975, M. Thinat, maire d'Orléans et M. Bleton, inspecteur général des bibliothèques, en présence de diverses personnalités, dont le Président du Conseil général et de nombreux représentants de l'enseignement, inauguraient la nouvelle succursale construite à Orléans-La Source, grand ensemble qui dépasse à présent les 20 ooo habitants.

Dès la veille, la bibliothèque avait été ouverte au public et c'est notamment au milieu des enfants déjà nombreux que se fit la visite des locaux. Une exposition consacrée au dessin humoristique fut inaugurée en même temps, en présence du dessinateur Piem qui devait animer le soir une rencontre sur ce thème. Une vingtaine d'autres dessinateurs avaient prêté des originaux. Cette exposition s'étendait à l'ensemble des trois bâtiments dont fait partie la bibliothèque.

En effet, celle-ci se situe dans un groupe conçu par les mêmes architectes, MM. Blareau et Dufour, qui comprend aussi une salle polyvalente de 600 places et une Maison des jeunes et de la culture, le tout placé à proximité du centre commercial et en bordure de la ville et du campus universitaire, donc une situattion tout à fait favorable.

Ce secteur, qui constitue le centre urbain, s'accompagne d'une dalle piétonnière par laquelle se fait l'accès à la bibliothèque, ce qui a permis de disposer, à hauteur de la circulation automobile, d'un niveau inférieur de 600 m2 qui a été équipé de magasins (2 500 mètres de rayonnages), de 2 garages et de pièces de service, qui permettent d'une part d'y avoir l'infrastructure indispensable à la mise en service de bibliobus urbains, d'autre part de désengorger provisoirement les magasins de la bibliothèque centrale.

Comme l'ont souligné dans leurs allocutions, MM. Thinat et Bleton, c'est là un ballon d'oxygène qui est apporté à celle-ci, et qui doit permettre non de s'endormir, mais de bénéficier de quelques années de répit qui devront être mises à profit pour réaliser la construction d'une nouvelle bibliothèque centrale, devenue indispensable.

La partie de la bibliothèque de la Source destinée au public est formée de deux niveaux : celui de la dalle qui comprend hall d'entrée, salle d'exposition et la section pour enfants; un niveau supérieur constitue la bibliothèque pour adolescents et adultes, à laquelle est adjointe une discothèque dont l'ouverture ne se fera que dans quelques mois. Une description complète de cette succursale sera donnée ultérieurement.

Il existait précédemment une succursale provisoire, au rez-de-chaussée d'un immeuble voisin et donc déjà une clientèle d'habitués, mais l'ouverture de la bibliothèque définitive a immédiatement suscité un mouvement d'intérêt de la part d'un nouveau public.

Reims (Marne).

Legs Victor Diancourt. - En 1910 décédait à Reims Victor Diancourt qui fut maire de Reims de 1872 à 1881. Il avait rassemblé une bibliothèque de 20 000 volumes et faisait don de ceux-ci à la bibliothèque municipale. Le catalogue des 3 500 livres environ de ce fonds qui échappèrent en 1917 à l'incendie de l'hôtel de ville vient d'être publié 7.

Le legs de V. Diancourt est riche en livres illustrés des XVIIIe et XIXe siècles. Les éditions les plus renommées y figurent : Fables de La Fontaine par Oudry, Contes de La Fontaine dans l'édition « des fermiers-généraux », les Baisers de Dorat par Eisen, etc. et pour le XIXe siècle des illustrations dues aux meilleurs artistes, de Gustave Doré à Toulouse-Lautrec. Ce legs est intéressant aussi en d'autres domaines : le théâtre, avec l'édition originale des principales comédies de Molière, la Révolution de 1789 vue à travers des pamphlets de toutes sortes, la caricature sociale et politique au XIXe siècle. Les plus belles éditions ont été confiées aux meilleurs relieurs du XIXe siècle : Gruel, Marius Michel, Charles Meunier, Kieffer, etc. De nombreux livres ont été enrichis de peintures originales dues à Rochegrosse, Maurice Leloir, Léon Lebègue, etc. Dans certains volumes ont été insérés des autographes de l'auteur ou les esquisses originales de l'illustrateur.

Une sélection de 120 ouvrages a été exposée à la Bibliothèque municipale de mai à fin juillet 1975.

Legs Delaunay-Thibaut. - 300 livres relatifs au jansénisme et rassemblés par l'abbé Jean-Louis Delaunay, ancien professeur aux facultés catholiques d'Angers et retiré à Reims, ont été légués à la bibliothèque par le chanoine Thibaut qui en avait hérité.

Legs Lucie Meyer. - Mlle Lucie Meyer, secrétaire et amie de la princesse Marthe Bibesco, avait entretenu une abondante correspondance avec le monde des lettres entre les deux guerres et constitué une belle collection d'autographes. L'ensemble fut remis à la Bibliothèque de Reims en 1948 par Mme Hemmerdinger, sœur de Mlle Meyer, mais plusieurs paquets ne devaient pas être ouverts avant janvier 1975. L'ouverture complète a mis au jour quelque mille cent pièces à caractère littéraire, politique ou familial, papiers ou photographies, intéressant principalement la princesse Marthe et le prince Antoine Bibesco; en outre trois inédits autographes de Maupassant, un de J. H. Rosny et divers de Tristan Bernard.

Mise en service d'un atelier de microfilmage. - La Bibliothèque municipale s'est équipée d'un appareil Recordak MRD2 produisant des microfilms négatifs de 35 mm et d'un Merkur 2S à écran de 425 × 610 mm pour la lecture et le contrôle des films. L'ensemble permet de fournir des microfilms de manuscrits aux spécialistes, sur demande.

La reproduction systématique des manuscrits doit être entreprise. Elle permettra de constituer des archives de sécurité. Le même traitement sera appliqué aux volumes anciens de la presse régionale de plus en plus fragiles et auxquels seront de la sorte substitués des films pour la consultation.

Saint-Brieuc (Côtes du Nord).

Exposition sur les Bibliothèques municipales, leur place, leur rôle et sur l'imprimerie et la reliure. - A la Bibliothèque municipale de Saint-Brieuc du 14 mars au 14 avril 1975 a eu lieu une exposition sur les bibliothèques municipales avec le souci de répondre à la question qui se pose encore trop souvent : Quel est le rôle, quel est le but et quelle est la place d'une bibliothèque municipale dans une ville ?

Dix-huit panneaux relatifs aux différentes sections d'une bibliothèque municipale, au travail qui s'y effectue et aux services que l'on peut en attendre formaient la première partie de cette exposition, chaque panneau comprenant une explication écrite succincte illustrée de photographies.

La seconde partie s'attachait à présenter, également à l'aide de photographies commentées, le travail de l'imprimeur et du relieur; pour compléter cette initiation à ces métiers avaient été prêtées par des particuliers de Saint-Brieuc des collections de cuivres, zincs et bois gravés et des pierres lithographiques.

De nombreuses bibliothèques municipales qui avaient été sollicitées pour illustrer et enrichir cette exposition, envoyèrent des photographies (Reims, Colmar, Dijon, Vannes, Lorient, Saint-Nazaire, Rennes, Quimper, Toulon, Caen, Brest, Grenoble, Paris (Préfecture et Discothèque de France), Nice, Limoges, Nancy, Clermont-Ferrand), ou du matériel (des fers à dorer de reliure de la Bibliothèque municipale de Reims par exemple).

Inaugurée le 14 mars 1975 en présence de M. Le Foll, député-maire de Saint-Brieuc, de M. Poindron, inspecteur général des bibliothèques, de M. Le Bars, de la Discothèque de France, de M. Cuzin, représentant l'Association des bibliothécaires français, cette exposition a attiré un grand nombre de visiteurs et a fait l'objet de visites de groupes. A la demande de responsables de bibliothèques municipales il a été prévu de rendre cette présentation itinérante à partir de mai 1975.

Exposition : 1944-1974. Témoignages sur la libération dans les Côtes-du-Nord. -A l'occasion du trentième anniversaire de la Libération dans les Côtes-du-Nord un lecteur de la bibliothèque municipale, correspondant du Comité d'Histoire de la seconde guerre mondiale, a proposé un grand nombre de documents à présenter en exposition à la Bibliothèque municipale de Saint-Brieuc, du 20 décembre 1974 au 20 février 1975. Ces documents comprenaient des photographies de scènes de maquis, de libération des villes du nord de la Bretagne, des journaux de l'époque, clandestins et officiels (Ouest-Éclair, Ouest-France, Défense de la France, Libération, Le Patriote), des affiches témoignant de l'occupation allemande et des premières heures de la Libération, etc. Furent aussi exposés de nombreux volumes d'histoire, romans ou essais sur cette période. Le Directeur des Archives départementales à Saint-Brieuc, et le Président de l'Association nationale des anciens combattants de la Résistance avaient aidé à compléter cette documentation.

Cette exposition, inaugurée en présence de M. Le Foll, député-maire de Saint-Brieuc, a été vue par de nombreux visiteurs (plus de 3 ooo entrées). Pour clôturer cette exposition, une conférence-débat permit d'expliquer les difficultés et la progression de la Libération de 1944 en Bretagne.

Exposition : Clichés sur la Bretagne. Province. Légendes. - La Bibliothèque municipale de Saint-Brieuc a présenté en juillet et août 1974 un certain nombre de photographies sur les Côtes-du-Nord. De grands panneaux prêtés par la Bibliothèque centrale de prêt du Morbihan jouaient le rôle de têtes de chapitre sur l'histoire, les paysages de mer, les coutumes et les légendes des Côtes-du-Nord. Les photographies, toutes en noir et blanc, illustraient ces différents « thèmes »; plusieurs panneaux étaient réservés à la ville de Saint-Brieuc, présentant d'anciennes photographies (ou cartes postales), et des photographies, prises pour la circonstance, de Saint-Brieuc, au début du siècle et aujourd'hui.

Outre ces documents, des retranscriptions de poèmes et de légendes, les Bibliothèques municipales de Rennes et de Quimper avaient prêté un certain nombre de volumes sur l'histoire et la littérature bretonne. Habitants de Saint-Brieuc et touristes ont manifesté leur intérêt en venant nombreux à cette exposition.

Tourcoing (Nord).

Exposition : Les grandes dates de l'histoire de 1633 à 1944 à travers les journaux d'époque. - Du 4 au 29 mars 1975 une exposition réalisée à l'aide de journaux a été présentée à la bibliothèques municipale de Tourcoing. 640 personnes sont venues voir cette manifestation qui était en même temps une rétrospective de la presse française.

Exposition de livres techniques et scientifiques. - Du 4 février au Ier mars 1975, une exposition de livres techniques et scientifiques organisée par l'Association française pour le développement de la lecture a été présentée à la bibliothèque municipale. 412 lecteurs, principalement des étudiants ont consulté les ouvrages exposés.

Vénissieux (Rhône).

Exposition Cardon. - A l'occasion de sa venue à la Bibliothèque municipale de Vénissieux le 29 avril 1975, une exposition consacrée à Cardon a été présentée au public du 29 avril au 15 mai. Une bio-bibliographie retraçait les principales étapes de l'œuvre de Cardon, la publication de ses premiers dessins en 196I, sa collaboration à l'émission de télévision « tac au tac », ses caricatures et dessins politiques modernes.

Soirée d'animation. - Dans le cadre d'un cycle de conférences organisé par Travail et Culture, la Bibliothèque municipale de Vénissieux a accueilli le 24 avril Andrée Chedid, poète romancière, dramaturge, auteur de La Cité fertile et de Nefertiti. L'auteur put à cette occasion rencontrer des lecteurs et répondre aux questions qu'on ne manqua pas de lui poser.

Bibliothèques centrales de prêt.

Lozère

Inauguration des nouveaux locaux. - La Bibliothèque centrale de prêt de la Lozère, créée en 1965, était installée dans un local provisoire très exigu (70 m2) prêté par le lycée Chaptal à Mende. Depuis mars 1975 elle vient de s'installer dans ses nouveaux locaux qui, financés en 1972 par l'État, ont été construits sous la direction de l'architecte M. Peytaviu. Cette construction de 450 m2 est accolée au bâtiment de la bibliothèque municipale de Mende inaugurée le même jour 8. C'est en effet le 16 mars 1975 que ces deux bibliothèques, dont les vocations sont complémentaires, ont été inaugurées par M. Chaussade, préfet de la Lozère, M. Caillet, inspecteur général des bibliothèques représentant M. Dennery, MM. les docteurs Blanc et Couderc, députés de la Lozère, M. Paradis, sous-préfet de Florac et Me Trémolet, maire de Mende. On notait la présence, au milieu d'une assistance très dense composée essentiellement d'habitants de Mende et des communes environnantes, de nombreux conseillers généraux du département, de maires dont les communes sont desservies par la bibliothèque centrale de prêt et de plusieurs directeurs de bibliothèques centrales de prêt voisines. Au cours de la matinée qui précéda l'inauguration, une séance du comité consultatif de la bibliothèque centrale de prêt se tint en présence de M. Caillet qui remit, au nom du Directeur des bibliothèques et de la lecture publique, l'Ordre du mérite à M. Grosso, directeur de la bibliothèque centrale de prêt.

Les nouveaux locaux sont disposés sur deux niveaux. Le hall d'accueil, les bureaux et la salle de manutention qui communiquent avec le garage et une partie des magasins sont implantés au rez-de-chaussée. Au premier étage se trouvent la plus grande partie des magasins à livres ainsi que la salle des dépositaires et la discothèque.

Pas-de-Calais.

Participation aux Semaines culturelles d'Arras. - Dans le cadre des Semaines culturelles d'Arras, la Bibliothèque centrale de prêt du Pas-de-Calais a présenté, du 26 avril au 10 mai 1975, une exposition sur les femmes et le travail, qui retraçait l'histoire du travail féminin depuis l'entrée massive des femmes dans la production au XIXe siècle jusqu'à nos jours.

Réalisée à l'aide de photographies de documents (gravures, estampes, périodiques) provenant du Musée des Arts et Traditions populaires, du Musée Carnavalet, de la Bibliothèque municipale de Saint-Denis, de la bibliothèque Marguerite Durand et de l'Institut Maurice Thorez d'une part, de photographies prises dans les usines du département (textile, conserveries) d'autre part, cette exposition était accompagnée de livres relatifs au sujet. Depuis le 15 mai, l'exposition circule dans les établissements scolaires, maisons de jeunes, centres culturels du Pas-de-Calais. Elle sera à partir de l'an prochain à la disposition des bibliothèques centrales de prêt qui en feront la demande.

A l'intention des enfants, Bertrand Solet, auteur de littérature pour la jeunesse a été invité à venir répondre aux questions de ses lecteurs. Ses ouvrages ont été déposés dans les établissements scolaires ayant émis le désir de participer au débat. Une discussion enseignants-bibliothécaires-élèves, dans chaque classe, a permis d'approfondir la compréhension et la connaissance de l'œuvre de Bertrand Solet.

Le débat a eu lieu le 10 mai avec 130 élèves de 6e et 5e d'une part, et 80 élèves de cours moyen 2e année d'autre part. Les enfants se sont intéressés non seulement au personnage de l'auteur et à son métier, mais aussi aux thèmes qu'il aborde dans ses livres : le racisme, l'injustice sociale... et les questions posées témoignaient d'une réflexion sérieuse.

  1.  (retour)↑  Les informations figurant dans la partie « Chronique » constituent les textes, ou ont été établies sur la base de renseignements ou de documents, transmis à la Direction des bibliothèques et de la lecture publique par les responsables des différents établissements.
  2.  (retour)↑  Les informations figurant dans la partie « Chronique » constituent les textes, ou ont été établies sur la base de renseignements ou de documents, transmis à la Direction des bibliothèques et de la lecture publique par les responsables des différents établissements.
  3.  (retour)↑  BIBLIOTHÈQUE DE L'UNIVERSITÉ DE CLERMONT-FERRAND. Section médecine-pharmacie. - Index alphabétique annuel des sujets traités dans les thèses de médecine soutenues en France, à Abidjan, à Alger et à Dakar 1973-1974. - Clermont-Ferrand : 1975. - X-262 p.; 30 cm.
    ISBN 2-900 004-03-9.
  4.  (retour)↑  [Exposition. Mulhouse. 1974.] - L'Afrique noire. - Mulhouse : Bibliothèque municipale, 1974. - 18 p. multigr. : couv. ill.; 22 cm.
  5.  (retour)↑  [Exposition. Mulhouse. 1975.] - Lithographies de Jean-Baptiste et Eugène Isabey. - Mulhouse : Société Godefroy Engelmann, 1975. - 22 p. multigr. : couv. ill.; 22 cm.
  6.  (retour)↑  [Exposition. Mulhouse. 1975.] - Jürgen Brodwolf. - Mulhouse : Société Godefroy Engelmann, 1975. - 22 p. multigr. : couv. ill.; 22 cm.
  7.  (retour)↑  [Exposition. Mulhouse. 1975.] - Gravures originales d'artistes alsaciens. - Mulhouse : Bibliothèque municipale, 1975. - 14 p. multigr.; 22 cm.
  8.  (retour)↑  BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE. Reims. - Catalogue des livres imprimés du legs Victor Diancourt... - Reims : 1974. - VIII-378 p., multigr. : 5 pl. 27 cm.
  9.  (retour)↑  Voir « Bull. Bibl. France », vol. 20, n° 6, juin 1975, p. 284.