entête
entête

Association des bibliothécaires français. Groupe Paris et Section Bibliothèque nationale. Journée d'étude

Une journée d'étude sur les problèmes de la conservation organisée en commun par le groupe Paris et la Section Bibliothèque nationale de l'Association des bibliothécaires français a réuni le 16 mars 1974 dans la salle des conférences de la Bibliothèque centrale du Musuém national d'histoire naturelle environ 70 participants. En introduction M. Labarre, conservateur à la Réserve des imprimés de la Bibliothèque nationale, qui présidait cette journée, rappela la nécessité de sensibiliser les bibliothécaires aux aspects théoriques de la conservation et l'action menée en ce sens au sein de l'A.B.F. Les débats portèrent tout d'abord sur les problèmes posés par les périodiques : stockage, reliure, communication, services rendus par le fonds de prêt de la Bibliothèque nationale, nécessité de catalogues collectifs, rôle de l'Association pour la conservation et la reproduction photographique de la presse et problèmes techniques et législatifs posés par le microfilmage et la photocopie.

La conservation des manuscrits et des livres anciens fut ensuite abordée. Bien que la réglementation soit en ce domaine très stricte, il apparaît nécessaire de surveiller étroitement la communication et le prêt interbibliothèque. Les négligences des lecteurs ou des photographes, les transports, la multiplication des emprunts accélèrent l'usure des collections et rendent parfois irréversible leur détérioration faute de crédits conséquents pour la reliure et la restauration. Des explications techniques furent données sur les différents procédés utilisés pour la restauration des documents selon leur nature, leur état, leur âge par l'atelier de restauration de la Bibliothèque nationale en liaison avec le Centre de recherches sur la conservation des documents graphiques et sur l'établissement systématique de procès-verbaux de restauration pratiqué à la Bibliothèque nationale dans le but de tester les produits employés et d'améliorer les techniques utilisées.