entête
entête

Intermarc. Format bibliographique d'échange. Monographies

Au mois d'octobre 1972, des représentants de la Bibliothèque royale Albert Ier de Bruxelles, de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne et de la Direction des bibliothèques et de la lecture publique de France se sont réunis à Paris dans le but de préparer la définition d'un format commun de notices bibliographiques sur support informatique, en vue de constituer le fichier de l'Agence francophone pour la numérotation internationale des livres (A.F.N.I.L.) et de rendre possible la production d'une bande francophone d'échange bibliographique et la création d'une bibliographie officielle francophone.

Ce groupe de travail a convenu alors de prendre les mesures nécessaires pour que le format commun puisse servir de format d'échange international, notamment avec la Bibliographie nationale néerlandaise et la « British National Bibliography ».

Depuis cette date, le groupe s'est réuni six fois pour mettre en commun les résultats des travaux répartis entre les participants : à Londres en novembre 1972, à Bruxelles en janvier 1973, à Lausanne en mars 1973, à Paris en juin 1973, à Bruxelles en octobre 1973 et à La Haye en décembre 1973.

Au cours des premières réunions, les principes de travail suivants ont été adoptés :
a) la normalisation internationale existante (Principes de Paris, ISBD, Norme internationale ISO 2709) doit être respectée;
b) les éléments bibliographiques doivent être définis avec suffisamment de précision pour que le classement et l'édition de catalogues cumulatifs importants (plusieurs centaines de milliers de notices) puissent se faire automatiquement, c'est-à-dire plus vite et mieux;
c) la codification doit permettre de multiplier les types de catalogues (titres, congrès, etc.);
d) compte tenu de l'état d'avancement des réalisations aux États-Unis, les codes adoptés doivent suivre ceux de la Bibliothèque du Congrès toutes les fois que les éléments à reconnaître sont identiques, de manière à. faciliter la récupération des notices américaines;
e) tout nouveau code doit être choisi parmi les valeurs laissées libres dans le format MARC II.

Lors de la réunion d'octobre 1973 à Bruxelles, les objectifs qui suivent ont été adoptés par le groupe de travail :
a) dans le cadre du contrôle bibliographique universel, définition d'un format d'échange bibliographique commun aux pays participants, en attendant la définition du format FIAB/ISO et en suivant les normes actuellement en vigueur;
b) étude et mise en place des méthodes et des moyens permettant un échange efficace entre les pays participants, par exemple les procédures d'échange des fichiers nationaux d'autorité;
c) études préparatoires sur les principes et la structure des codifications bibliographiques pour que les membres qui participent aux organismes internationaux représentent les points de vue du groupe.

Enfin, à la réunion de décembre 1973 à La Haye, le groupe a adopté la forme définitive du format bibliographique d'échange auquel il a donné le nom d'INTERMARC. Il a, en outre, décidé de faire porter la suite de ses travaux sur :
I° l'organisation de l'échange des fichiers d'autorité;
2° l'étude des règles de classement;
3° l'extension du format INTERMARC d'une part aux vedettes matière, d'autre part aux publications en série, documents musicaux, cartes...

C'est le texte de base d'INTERMARC, mis au point à La Haye, que vient de publier la Bibliothèque nationale 1. Un manuel d'INTERMARC est par ailleurs en préparation. Il comprendra toutes les explications utiles sur la logique du format, toutes les définitions nécessaires sur les notions bibliothéconomiques et informatiques utilisées et un ensemble plus vaste d'exemples préparés par les pays participants. L'édition comportera des versions française, anglaise et néerlandaise.

  1.  (retour)↑  Intermarc. Format bibliographique d'échange. Monographies. Texte de base adopté à La Haye, le 14 décembre 1973. -Paris : Bibliothèque nationale, 1974. - 74 p.; 24 cm (En vente au Service de ventes de la Bibliothèque nationale).